Burkina Faso : Guillaume Soro cuit ? Fuite audio de son coup de fil à Djibril Bassolé

Guillaume Soro est soupçonné depuis le début d’être impliqué dans le coup d’État manqué de septembre dernier au Burkina Faso. Une bande-son supposée de son échange téléphonique avec Djibril Bassolé circule sur internet. L’étau pourrait se resserrer davantage autour de Guillaume Soro. Théophile Kouamouo, journaliste d’investigation, vient de publier l’enregistrement qui met en cause le chef du Parlement ivoirien dans la tentative de Coup d’État au Burkina Faso.

Guillaume Soro donne des instructions fermes à Djibril Bassolé

Guillaume Soro s’est entretenu avec Djibril Bassolé sur l’exécution du coup d’État au Burkina Faso, d’après ce document. Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire aurait d’abord demandé à Djibril Bassolé de remobiliser les troupes en ajoutant entre 15 000 et 20 000 francs CFA sur les salaires des militaires devant participer à l’opération. Ensuite, le chef du législatif ivoirien se serait attelé à donner la méthode d’attaque qui se résumerait comme suit : frapper une ville qui se situe totalement à des centaines de kilomètres de Ouagadougou (la capitale du pays) en prenant d’assaut soit un commissariat, soit une brigade de gendarmerie. Ce qui obligerait enfin l’armée regroupée autour de la capitale à se dépêcher sur les lieux pour intervenir. Dans cet élan, il s’agirait de frapper une autre ville au même moment.

Une situation qui aurait pour conséquence immédiate de désorganiser l’armée. celui qui est présenté comme étant Guillaume Soro explique à Djibril Bassolé que ce serait le moment idéal pour que les éléments du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) présents au camp de Pô sortent pour frapper. Une tâche aisée quand on sait que l’armée régulière est désorganisée et prise de panique. Le RSP aura la lourde tâche de frapper des cibles fortes telle que la Primature dont le locataire n’est autre que Isaac Zida.

Guillaume Soro annonce aussi la mise en place d’une campagne de communication poussée pour dire aux gens que la situation se dégrade au Burkina faso. Avec le vent de panique qui soufflerait sur le pays et l’impuissance de l’armée burkinabè, le Président Michel Kafando n’aurait d’autre choix que de s’enfuir.

A Djibril Bassolé, Guillaume Soro fait d’étonnantes révélations. le locataire de l’Assemblée nationale ivoirienne assure travailler en étroite collaboration avec Birahima Téné Ouattara, le frère cadet du Président ivoirien Alassane Ouattara. Il cite également Pierre Fakhoury mais cette fois dans le cadre d’une autre affaire. L’architecte ivoire-libanais aurait proposé à Roch Marc Christian Kaboré de financer sa campagne électorale.

L’objectif final de toute cette opération était de voir reporter le scrutin présidentiel du 11 octobre au Burkina Faso et mettre la Transition burkinabè face à une réalité criarde : passée la date du 11 octobre, la Transition aurait perdu sa légalité vu qu’elle était là pour dix mois dans le but d’organiser les élections. Les putschistes demanderaient à ce que soit mis en place une nouvelle Transition pour gérer les affaires courantes.

Guillaume Soro aurait par la même occasion confié à Djibril Bassolé qu’il souhaitait mettre à prix les têtes de Salif Diallo, ancien bras droit de Blaise Compaoré et Cheriff Sy, le Président du Comité National de Transition (CNT) qu’il juge gênants. Guillaume Soro les compare à Désiré Tagro, l’ancien ministre de l’intérieur de Laurent Gbagbo assassiné durant la crise post-électorale de 2010 en Côte d’Ivoire et IB du nom d’un ancien frère d’armes de Guillaume Soro qui a fait dissidence par la suite et qui a été également tué.

Guillaume Soro, pour rassurer Djibril Bassolé, entendait lui transférer une forte somme d’argent quarante-huit heures après leur entretien.

Posté par Théophile Kouamouo le jeudi 12 novembre 2015 sur Soundcloud.comNB : Afrique sur 7 nest ni responsable de ce contenu audio ni à son origine. Pour toutes demandes de son utilisation, merci de vous adresser à son auteur.

Quel regard portez-vous sur cette révélation fracassante de Théophile Kouamouo qui incrimine Guillaume Soro et Djibril Bassolé ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

28 Comments

  1. DESIRE 12 novembre 2015 14 h 09 min

    Pas étonnant de la part de son « très » excellence Soro K.G. Bravo.

  2. kassi 12 novembre 2015 14 h 45 min

    Je suis absolument sûr kil vont ns dire ke c truqué, c pas étonnant ces gens l’on aidé pendant 10ans à chasse gbagbo à tuer les ivoiriens dc il fo kil leur rende la monnaie j’aime vraiment ce verset de la bible « si quelqu’un versé le sang de son frère son sang sera versé  » Dieu n’es pa presse ohhh

  3. fouta 12 novembre 2015 15 h 05 min

    Je ne croit pas à ces sttise

  4. Soro 12 novembre 2015 16 h 25 min

    Tout fini par se savoir. Dieu est avec le peuple Burkinabé.

  5. ouattara 12 novembre 2015 16 h 30 min

    il ne faut insulter l’intelligence des Burkinabé si c’est vrai que le Burkina est impliqué dans la rebellion ivoirienne alors qui doit donner conseil à qui un civil qui donne des conseils de guerre à un Général ou des Généraux?? Hum!!!

  6. kass 12 novembre 2015 17 h 43 min

    Théophile kouamo, ha! encore lui très proche de gbagbo non …. n’importe quoi ça c’est pour les abonnés de marmailles info. SORO RESTE SEREIN

    • Lossbill 12 novembre 2015 20 h 44 min

      Kass, je pense que tu es le genre de personne qui croît que c’est toujours elle la plus intelligente, qui croît avoir toujours raison, qui voit la pluie venir et qui se dit : TOUT Va BIEN. Vous avez supporté Soro dans son cynisme en Côte d’ivoire, vous l’ innocentez encore devant des preuves que lui-même n’aura pas les arguments de nier. Mais qui vivra verra, vos becs seront bientôt cloués

  7. Jean-Baptiste 12 novembre 2015 18 h 57 min

    Je crois que ce serait une pièce à conviction d’une grande importance si on parvenait à en fixer la véracité. Et à l’échelle d’un pays comme le Burkina Faso, les moyens pour analyser ou faire analyser pareils documents ne doivent pas être ce qui manque le plus. Si on parvenait à la conclusion que ce document est authentique, il faudrait faire parler la justice et donner un bel exemple à tous ceux pensent toujours qu’il leur appartient de décider du sort de nos pays sur un coup de fil ou un courrier électronique. Au demeurant, c’est une honte pour notre continent. C’est triste!

  8. sani 12 novembre 2015 19 h 00 min

    Je ne veux pas croire, non, non et non, hummm !!!! pris la main dans le sac, non je ne veux croire, bon c’est la vie on ne peut rien mais j’ai mal que cela soit vrai.

  9. Edem 12 novembre 2015 22 h 20 min

    Je voudrais écouter l’audio d’abord. Merci de m’indiquer le lien

    • Rédaction 12 novembre 2015 22 h 41 min

      c’est juste au dessus de l’article, là où se trouve la photo de Soro et Bassolé

  10. Ndeou 12 novembre 2015 22 h 33 min

    Si gbagbo Nous dit que La mort des femme a Abobo étai montage on doit prendre ça come un montage aussi..
    Wake up People is 2015

    • PaulVB 13 novembre 2015 2 h 41 min

      Mon chère on n’a pas besoin de matériel sophistiqué pour voir à l’œil nu le grossier montage des femmes d’abobo.

      Cependant, il en faut pour celui de Soro et Bassolé,
      au démeurant, ni Soro ni Bassolé n’ont nier encore l’enregistrement.

      Ce que tu oublis encore, c’est que nos réseaux de téléphonie vers l’internationale transitent d’abord en France, alors demande toi d’où Theophile (qui est également Français) a bien pus avoir la fuite de cette conversation.

      Au fait, nous autres connaissons bien la voix de Soro et certaines choses dites dans cet audio ne sont pas connu du grand publique sauf certaines personne du pouvoir (Ex: Rock qui aurait voulus rencontrer Ouattara sous supervision de Hambak).

      Aussi, Theophile est Journaliste d’investigation, alors s’il balance une intox il sait de lui même qu’il ne risque pas seulement une perte de confiance au niveau politique mais surtout toute sa carrière.

      Chose qui étonne dans vos propos, depuis longtemps KOACI avait déjà annoncé l’existence d’une bande sonore incriminant Soro ne soyez donc pas surpris attendez juste la réaction de ce dernier avant que l’on vous accuse de « tête de mulé ! ».

      Si c’est pas Soro alors que le Concerné le dise d’abord avant qu’on aille dans le fond du débat.
      On attends !!!

  11. kasating 12 novembre 2015 23 h 59 min

    technologie

  12. Pingback: AUDIO-Burkina: Guillaume Soro cuit ? Fuite audio de son coup de fil à Djibril Bassolé - iciabidjan.com

  13. Akosso danho jean -marie 13 novembre 2015 8 h 35 min

    Soro est capable car nous ivoiriens nous savons qu’il a été toujours ainsi et depuis la FESCI a l’université. Il vit pour la violence et le désordre.

    • krimo 13 novembre 2015 11 h 10 min

      mon frere si tu na pas d’idée tu peu te tair o lieu de parler dan affaire de pays ded gens .cherche a regler pou toi dabor

  14. jubti 14 novembre 2015 0 h 26 min

    Si c’est vrai alors Soro qui a montre sa capacite de nuire et de tuer depuis sa cote d’ivoir natale est ungars tres dangereux pour la region et pour l »Afrique. Je le crois capable d’executer surtout qu’il est francmancon. il doit etre traduit en justice et le burkinabeivoiro Alassane Drahman Wattara qui prouve qu’il est double face devra aussi etre sanctionne pcq complice dans l’ecoulement de sang des burkinabes,

  15. jubti 14 novembre 2015 0 h 29 min

    Que la cote d’ivoire pays qui aime le sang coe Kabila , kagame, Kabuta et Sassou se rettire des affaires burkinabes. Houfouet Buani avait complote a la mort de Sankara, aujourd’hui Ouattara veut continuer a detruire le dynamisme bourkinabe ca non.

  16. Pingback: Côte d'Ivoire : Ouattara peut-il encore garder Guillaume Soro dans son cercle ? - Afrique Sur 7

    Pingback: Côte d’Ivoire : Coup de fil au Burkina Faso, Soro enfoncé par Franklin Nyamsi ? - Afrique Sur 7

  17. baya pacome 25 novembre 2015 15 h 13 min

    apres le bomardement des femmes d’abobo on nous a fait croire que c’etait un montage. Le charnier de zirihoa dans la sous-prefecture guiberoua sous les yeux de tous on nous dit encore que c’est montage,bombardement du camp francais a bouake c’etait encore montage. C’est normal de croire que ce que tu pense etre vrai sera aussi rejeter par les autre comme montage,car tu rejetais toute verite. Dieu merci que la verite triophe toujours. Mais dans ton cas c’est un peu absurde puisqu’un general recoit les consignes de guerre venant d’un etudiant en sciences politiques

  18. Pingback: Coup d’État au Burkina Faso, 160 millions FCFA venus de Côte d’Ivoire - Afrique Sur 7

    Pingback: Coup d’Etat au Burkina Faso, 160 millions FCFA venus de Côte d’Ivoire | Ivoire114 l'Afrique Nouvelle

  19. Afric debout 26 novembre 2015 17 h 10 min

    Chac1 a son tou

  20. Pingback: Burkina : Salif Diallo "Nous n’avons aucun problème avec la Côte d’Ivoire" - Afrique Sur 7

    Pingback: Côte d’Ivoire : Après le mandat d'amener, Soro Guillaume mis en examen - Afrique Sur 7

    Pingback: Burkina Faso : Salif Diallo prend la tête du Parlement. Le MPP dirige les débats - Afrique Sur 7