Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré démolit le CDP

Roch Marc Christian Kaboré est le candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) à l’élection présidentielle du 29 novembre prochain. En conférence de presse ce vendredi 20 novembre, ce transfuge du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) n’a pas hésité à lancer des piques au parti de Blaise Compaoré, apprend-t-on de aOuaga.com .

Roch Marc Christian Kaboré et le CDP, le divorce est consommé

Au sein de son Quartier Général de campagne, Roch Marc Christian Kaboré a tenu à lever toute ambiguïté en ce qui concerne les alliances politiques qui pourraient se créer au cas où il y aurait un second tour : « Si d’aventure il y avait un second tour, nous n’accepterons de soutien que les soutiens des partis qui se sont battus avec nous dans le cadre de l’insurrection populaire.»

Le candidat du MPP pointe du doigt le CDP : « Nous avons dit, et c’est très clair pour nous, malgré les théorisations du Congrès pour la démocratie et le progrès, que nous n’accepterons jamais. Je dis bien jamais le soutien de ceux que nous avons combattus hier dans le cadre de cette insurrection car, ce sera de la compromission, de la trahison vis-à-vis du peuple burkinabè. »

Roch Marc Christian Kaboré a invité tous les candidats en lice pour la présidentielle à faire preuve de grandeur d’esprit : « En tant que candidat à l’élection, si d’aventure nous étions perdants, nous reconnaitrons notre défaite sans sourciller. Il serait souhaitable que pour les autres, on en fasse autant. »

Selon vous, Roch Marc Christian Kaboré pourra-t-il faire oublier aux Burkinabè ses années de militantisme de première heure au sein du CDP ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires