Sénégal, Côte d’Ivoire, les prochaines cibles du terrorisme ?

Le terrorisme est-il le nouveau problème auquel doit désormais faire face l’Afrique ? Il faut croire que oui au regard des derniers signaux envoyés par les islamistes radicaux qui prolifèrent sur le continent noir et qui feraient de la Côte d’Ivoire et le Sénégal leurs prochaines cibles.

Le terrorisme, nouveaux problèmes de l’Afrique de l’Ouest ?

Par le passé, le terrorisme était un problème qui concernait les grands pays tels que les États-Unis, l’Angleterre et la France. Même si les meilleurs ennemis de ces djihadistes sont toujours en en tête sur leurs listes cibles, de nouveaux territoires sont désormais dans leurs viseurs.

Ainsi, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, avec le Cameroun, seraient les nouveaux territoires visés par les terroristes, selon Jeune Afrique. Le Nigéria, la plus grande puissance d’Afrique de l’Ouest est déjà bien embêtée par ces groupes radicaux, dont le tristement célèbre Boko Haram. Le Cameroun a quant à lui déjà commencé à faire les frais de ses frontières communes avec le géant sous-régional puisqu’il a déjà essuyé plusieurs attaques sur son territoire.

Cette semaine, c’est le Mali qui refait l’actualité du fait de la prise d’otage de plusieurs personnes par des terroristes à l’hôtel Radisson Blu. 21 personnes sont mortes dans cet attentat qui a aussi fait 7 blessés. La Côte d’Ivoire qui avait déjà été menacée, il y a quelques semaines, par des terroristes du Mali voisin, serait un peu plus exposée désormais.

Et l’Afrique ne sera désormais plus épargnée puisque le Sénégal est lui aussi dans le coeur de cible de ces gens, selon les dernières informations. La décision du gouvernement d’interdire le voile intégral dans ce pays ne va pas arranger les choses. Macky Sall a confié mardi 17 novembre « Le port du voile intégral ne correspond ni à notre culture, ni à nos traditions, ni même à notre conception de l’islam.» Et le premier des Sénégalais avait affiché son refus ferme de se soumettre à la volonté d’individus peu recommandables d’imposer leur vision erronée de l’islam au monde.

Il a avait mis en avant le fait qu’il faut avoir « le courage de combattre cette façon excessive d’imposer une manière d’être.» Macky Sall refuse «d’accepter » qu’on « impose des modèles d’habillement venus d’ailleurs» aux citoyens sénégalais. Voilà qui participe à faire de son pays une nouvelle cible de ces terroristes.

Même si les experts s’accordent à dire que le terrorisme aura du mal à percer en Côte d’Ivoire et au Sénégal, du fait de la culture de ces deux pays, plutôt ouverts sur le monde, les autorités vont devoir s’organiser pour contrer la menace. Au Cameroun, ce sont plusieurs comités de vigilance qui traquent désormais les kamikazes de Boko Haram.

Redoutez-vous la déstabilisation complète de l’Afrique par le terrorisme ?

Commentaire

commentaires