En crise, Samsung fait appel à Dongjin Koh pour sauver sa branche mobile

Samsung vient de procéder à un réaménagement au niveau de l’une de ses instances dirigeantes. C’est le département mobile du géant sud-coréen qui en a fait les frais. Dongjin Koh a été appelé en renfort pour remettre l’activité mobile du groupe sur les rails. Il succède ainsi à Jong-Kyun Shin, a-t-on appris du site ouest-france.fr .

Samsung veut rattraper son retard sur ses concurrents

Samsung sait pertinemment que le secteur mobile est en nette croissance. C’est pourquoi le constructeur sud-coréen souhaite lui consacrer beaucoup plus d’attention car la bataille est rude. Sa branche mobile est en perte de vitesse depuis un certain temps. Elle est en crise, pourrait-on dire au regard de la chute drastique de son chiffre d’affaires. Numéro 1 mondial dans ce secteur, le sud-coréen subit de plein fouet la concurrence des chinois Xiaomi et Huawei qui mènent désormais la course, selon une information de Reuters.

Samsung n’a pas hésité à limoger Jong-Kyun Shin qui n’est autre que l’homme par qui le succès des produits de la gamme mobile du groupe sont devenus une référence mondiale. Chef de la division Mobile depuis 2009, il a permis à sa firme de toucher les sommets en matière de vente et de s’installer confortablement à la première place pendant des années. Jong-Kyun Shin paye le prix de son impuissance face à la montée en puissance des groupes chinois opérant dans le domaine mais aussi le succès mitigé du Galaxy S6.

Samsung Mobile veut rebondir de la meilleure manière possible et très vite. Dongjin Koh aura la lourde tâche de remettre les pendules à l’heure en ramenant l’entreprise dans son rôle de locomotive en terme de mobiles. Pendant que Apple semble avoir trouvé la bonne formule, Samsung Mobile s’est fait à l’idée que son modèle économique est caduc. Entre-temps, les chinois Xiaomi et Huawei poussent davantage pour ne pas se faire rattraper. Tout le monde veut être à la pointe de l’innovation et le meilleur parti pour le consommateur.

Samsung Mobile pourra-t-il retrouver son rang de numéro 1 mondial ?

Commentaire

commentaires