Sénégal – France : l’Avocat de Babacar Guèye brandit l’homicide volontaire

L’avocat de Babacar Guèye est très remonté contre la police rennaise qui a abattu son client dans la nuit du 2 au 3 décembre dernier. Réfutant la thèse de la légitime défense, il veut donc saisir un juge d’instruction pour « homicide volontaire », nous rapporte jeuneafrique.com.

L’avocat de Babacar Guèye rejette la version de la police

L’avocat de Babacar Guèye botte en touche les explications de la police sur les circonstances qui ont entraîné la mort tragique de son client. Des faits, il ressort que le jeune sénégalais de 27 ans a été abattu de cinq balles, dans la nuit du 2 au 3 décembre au domicile de l’un de ses amis par la Brigade anti-criminalité de Rennes. Le parquet soutient que la police aurait tiré en situation de légitime défense face à un individu particulièrement agressif. Quant aux témoins, ils affirment que la victime était certes agité mais l’usage d’une arme à feu pour le neutraliser était plus que disproportionné.

Face aux versions des différents protagonistes, l’avocat de Babacar Guèye a décidé de réagir de façon très énergique. Battant en brèche l’argumentaire des fonctionnaires de police, il s’est voulu formel : « J’ai entendu les témoins indirects, et cette version ne colle absolument pas avec le sens de l’enquête. La version des faits reste celle de la tentative d’agression de Babacar sur les policiers. Nous allons contester cela. »

En attendant d’en savoir davantage, l’autopsie effectuée jeudi 10 décembre 2015 a permis de retrouver cinq impacts de balles, dont deux dans le thorax qui sont sans doute à l’origine du décès de Babacar Guèye. Un appel aux dons de ses proches résidant en France a permis de le rapatrier dans son pays natal où il a été inhumé le 13 décembre. Tous les regards restent donc rivés sur la justice française pour connaître le dénouement de cette affaire qui a plongé la communauté noire en général dans l’émoi et traumatisé les populations du Sénégal qui pleurent leur compatriote.

Pensez-vous que la justice française corroborera-t-elle la thèse de l’homicide volontaire dans l’affaire Babacar Guèye ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.