Côte d’Ivoire : Phillipe Serey-Eiffel, le sorcier blanc qui parle à l’oreille d’ADO

Phillipe Serey-Eiffel est un nom peu connu du grand public. L’homme cultive la discrétion et coordonne les activités du corps des Conseillers. Homme à tout faire du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, il est le maître d’ouvrage de bon nombre de dossiers sensibles sur lesquels surfent le régime actuel depuis son arrivée au pouvoir. Reportage.

Phillipe Serey-Eiffel, l’homme du Président

Phillipe Serey-Eiffel est un membre très influent du « shadow cabinet » qui gère les grands dossiers qui engagent la Côte d’Ivoire depuis les bureaux de la Présidence de la République ivoirienne. En poste depuis mars 2011 sur les bords de la lagune Ebrié (cours d’eau bordant Abidjan), « le sorcier blanc » est en charge du secteur minier mais aussi de la réforme fiscale et financière. L’attribution des permis d’exploration et d’exploitation lui a valu des frictions avec le ministre Adama Toungara, titulaire du poste à l’époque et homme de main d’ADO avant qu’il lui soit retiré le portefeuille des mines.

Le très stratégique secteur pétrolier n’échappe guère également à son emprise. M. Serey-Eiffel a un droit de regard sur les activités du secteur. Toutes les informations qui se rapportent à la découverte de nouveaux champs pétroliers ou gaziers remontent jusqu’à lui et il incombe à ses services de trancher au niveau des appels d’offres.

Grand coordonnateur du corps des Conseillers, Philippe Serey-Eiffel supervise les travaux de Daouda Thiam, le Conseiller spécial chargé des ressources naturelles, Jean-Luc Bédié (le fils de l’ex-Président Henri Konan Bédié), en charge des affaires économiques et financières, et travaille en étroite collaboration avec Amadou Gon Coulibaly, le Secrétaire général de la présidence mais aussi Thiérry Tanoh qui seconde M. Coulibaly au Secrétariat général de la Présidence de la République.

Pas plus tard qu’en ce jour du mercredi 6 janvier, M. Serey-Eiffel a pris part à la cérémonie de passation de services entre Pascal Kra Koffi (le sortant) et Kinapara Coulibaly (le successeur) à la tête du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD).

Quel est votre avis sur la présence de Conseillers étrangers tout-puissants au palais présidentiel d’Abidjan ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires