Cameroun : à Yaoundé, Christine Lagarde (FMI) invite la Cemac à engager des réformes

Christine Lagarde séjourne en Afrique depuis la semaine dernière. Au cours de son périple africain, la Directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI) a posé ses valises au Cameroun où elle a eu une rencontre avec les ministres des Finances de la Cemac, rapporte le journalducameroun.com.

Christine Lagarde propose une nouvelle alternative

Christine Lagarde est consciente des difficultés auxquelles sont confrontées la plupart des pays du fait de l’effondrement continu des cours du pétrole. Lors de sa rencontre avec les ministres des Finances de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) qui s’est tenue ce vendredi 8 janvier 2016 à Yaoundé, la patronne du FMI leur a recommandé de faire appel « à de nouvelles sources de croissance » pour un retour rapide à un meilleur niveau.

En effet, au delà des causes conjoncturelles communes à la quasi-totalité des Etats, la zone Cemac dont la porte d’entrée est le Cameroun est également confrontée aux menaces terroristes. Boko Haram et ses incursions meurtrières ont fini par contraindre une bonne partie des investisseurs à quitter le pays. Madame Lagarde a donc profité de la tribune qui lui a été offerte pour tirer la sonnette d’alarme sur une situation de plus en plus récurrente : « la persistance de la chute des prix des produits pétroliers et les grands écarts infrastructurels ».

A cet effet, elle préconise un vaste programme de réformes centré sur la diversification et l’intégration régionale comme solutions pour faire rebondir la croissance et la rendre plus inclusive. Les économies des six pays membres de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, RCA et Tchad) sont en difficulté. Plusieurs d’entre eux notamment la Guinée Equatoriale et le Gabon ont des économies essentiellement axées sur l’or noir et les devises qu’il génère. Cette quasi-dépendance à ce produit a fini par plomber et montrer les limites de leurs politiques économiques respectives.

Pensez-vous que les recettes de Christine Lagarde pourront-elles permettre à la Cemac de rebondir ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires