Côte d’Ivoire : Kablan Duncan répond aux critiques et recadre le FPI

Kablan Duncan a été reconduit au poste de Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire. Le chef du nouveau gouvernement ivoirien nommé ce mardi 12 janvier est revenu sur certains griefs formulés à l’encontre de l’ossature de l’équipe gouvernementale actuelle et a tenu à faire des précisions, nous dit Abidjan.net. Il s’agit notamment de l’absence du FPI.

Kablan Duncan situe les responsabilités de chacun

Kablan Duncan est satisfait de la configuration du gouvernement dont la liste des membres a été révélée hier par le Secrétaire général de la Présidence de la République, Amadou Gon Coulibaly. Peu de changements sont à noter. En outre, beaucoup d’observateurs misaient sur l’entrée du Front Populaire Ivoirien (FPI) version Pascal Affi N’guessan dans cette équipe. Ce qui ne fut pas le cas. Des critiques virulentes n’ont pas tardé à surgir pour remettre en cause cette volonté affichée du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara de diriger sans l’opposition ivoirienne. M. Duncan n’a pas manqué de recadrer les choses.

Selon Kablan Duncan, il n’appartient pas à l’opposition d’intégrer l’équipe gouvernementale. Il estime par ailleurs que M. Affi N’guessan, le Président du FPI, est un privilégié et qu’il n’ a pas à se plaindre de sa situation : « Chacun doit jouer son rôle, les partis au pouvoir doivent gérer le pouvoir et l’opposition s’opposer, c’est ainsi que nous voyons les choses. Le président de la République a travaillé beaucoup en faveur de l’opposition pour qu’elle ait un statut et voire même le statut du chef d’opposition. »

Le locataire de la Primature assume pleinement la responsabilité et se dit satisfait de son groupe qui doit travailler sur cinq priorités clairement définies notamment le renforcement des institutions, la transformation de l’économie, les conditions de vie des Ivoiriens, l’amélioration des conditions des femmes et des jeunes et la réalisation du concept de « l’Ivoirien nouveau » : « Le gouvernement conserve son ossature à dessein, il faut aller très vite et faire en sorte que sur le terrain les choses s’améliorent très rapidement, que le pays devienne émergent en 2020. »

Commentaire

commentaires

Comments are closed.