Côte d’Ivoire : allô Abidjan, comment ADO fait la promotion des jeunes loups du palais

ADO ou si vous voulez Alassane Dramane Ouattara n’a pas hésité à faire la promotion de la jeunesse au lendemain de son investiture qui a eu lieu le 21 mai 2011 à Yamoussoukro (la capitale politique de la Côte d’Ivoire). Le chef de l’Etat ivoirien a parachuté beaucoup de jeunes au sommet de l’Etat. C’est une pratique qui rompt avec les habitudes africaines. Qui sont-ils ?

ADO ouvre une voie royale à la jeunesse dorée

ADO s’est entouré dès son accession à la magistrature suprême de certains jeunes qui jouent un rôle de premier rang soit au Cabinet présidentiel soit au gouvernement ou même dans les instances dirigeantes clef du pays. Quatre d’entre eux ont retenu notre attention. Il s’agit entre autres de Jean-Louis Moulot, Kinapara Coulibaly, Abdourahmane Cissé et Mamadou Touré.

Jean-Louis Moulot, 43 ans, est le Directeur de cabinet adjoint de la Présidence de la République chargé des relations avec l’Union Européenne. Ancien du prestigieux Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD), il a pris goût à la vie au sein des cabinets ministériels ivoiriens. Sorti tout droit de l’Université Laval Canada, cet expert des questions d’urbanisme a travaillé des années durant aux côtés de son mentor, Marcel Amon Tanoh (actuel Directeur de cabinet d’ADO) alors ministre de la Construction et de l’urbanisme sous le régime de l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo.

Kinapara Coulibaly a été nommé par décret Directeur général du BNETD le 22 décembre dernier avant d’être officiellement installé dans ses fonctions au début du mois de janvier 2016 en présence de Phillipe Serey-Eiffel, le Coordonnateur du corps des Conseillers au palais. A 37 ans, il est diplômé de la prestigieuse Ecole Polytechnique de Paris (France) en 2001. Passé par Schlumberger, l’un des mastodontes des services pétroliers dans le monde, en qualité d’Ingénieur systèmes embarqués, M. Coulibaly a été Conseiller du Président de la République chargé des projets de développement.

Abdourahmane Cissé est le benjamin du gouvernement. Son parcours exceptionnel force l’admiration : Ecole Polytechnique, Institut Français du Pétrole (IFP School), Université d’Oklahoma (États-Unis). Le jeune poucet deviendra trader chez Goldman Sachs, la banque d’affaires américaine. Conseiller d’ADO pour les finances publiques pendant un moment, il sera nommé Directeur de cabinet de Kaba Nialé alors argentière du pays avant d’être bombardé ministre délégué auprès du Premier ministre chargé du Budget et du portefeuille de l’Etat. A 34 ans, cet homme au visage juvénile manille à merveille les chiffres.

Mamadou Touré est certainement le Conseiller le plus en vue de la Présidence de la République. Parachuté Conseiller technique du chef de l’Etat en charge de la jeunesse et des sports, il ne manque pas une seule occasion d’apparaître sous les feux des projecteurs : interviews soit dans la presse écrite ou en ligne soit télé ou radio.

À 39 ans et diplômé de l’Institut des hautes études internationales, du Centre d’études diplomatiques et stratégiques avec un passage à Sciences Po, l’organisation des assises annuelles de la jeunesse est l’un de ses principaux faits d’armes. Qu’on le retrouve dans ses bureaux situés au bâtiment des Conseillers sis au palais présidentiel ou à son cabinet privé sis à la Riviéra Golf (un quartier huppé d’Abidjan), Touré Mamadou est toujours en mouvement. Volubile et adepte de la politique de proximité avec les organisations de jeunes, il goupille toujours des deals.

ADO semble décidé à faire la promotion des talents jeunes même si les habitudes en Afrique donnent la priorité aux vieux briscards. Ils sont nombreux ces jeunes loups aux dents longues qui l’accompagnent chaque jour dans sa mission. On pourrait citer le ministre Sidi Touré Tiémoko (Promotion de la jeunesse), anciennement chef de cabinet du numéro 1 ivoirien. La liste n’est pas exhaustive. Nous y reviendrons.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires