Côte d’Ivoire : remplacer Christine Lagarde ? Tidjane Thiam dit niet et crache sur le FMI

Tidjane Thiam serait pressenti pour succéder à Christine Lagarde au Fonds Monétaire International (FMI), a annoncé Le Canard Enchaîné dans sa parution du mercredi 20 janvier. Actuellement Directeur général du géant helvétique du secteur bancaire, Le Crédit Suisse, le Franco-Ivoirien a pour l’instant réfuté cette thèse qui le voit succéder à la Française dès mars prochain.

Tidjane Thiam préfère cultiver la langue de bois

Tidjane Thiam ne veut pas se laisser distraire par les rumeurs qui l’envoient au Fonds Monétaire International. La presse française s’est saisie du dossier peu après que le célèbre journal satirique français, Le Canard Enchaîné ait révélé cette information qui fait déjà l’effet d’une bombe dans l’Hexagone et agite le monde de la finance. Toujours selon cette même information, l’Elysée soutiendrait serait favorable à une telle issue et verrait en la personne de ce financier qui possède la double nationalité ivoirienne et française un candidat qui en vaut la chandelle.

L’intéressé lui-même a vite fait de rompre la chaîne des rumeurs dans une interview accordée dans la soirée du mercredi 20 janvier à la chaîne de télévision américaine, CNBC : « Je suis très concentré sur Crédit Suisse et sur les engagements que j’ai pris pour Crédit Suisse », a déclaré Tidjane Thiam dans un entretien à la chaîne américaine en marge du Forum économique mondial à Davos. « Je n’ai toujours eu qu’une seule stratégie dans ma carrière, celle de faire bien le travail qui est le mien. »

Tidjane Thiam a aussi déclaré au micro de l’Agence de Presse Suisse (Awp) : « J’ai un travail important à accomplir et je le ferai au mieux de mes capacités. »

Même si elle souhaite briguer un deuxième mandat, Christine Lagarde est dans le viseur de la justice française pour avoir fait preuve de laxisme dans l’arbitrage privé entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais dans le litige qui le oppose sur la vente d’Adidas. Des personnalités de premier rang de la finance mondiale soutienne sa candidature. Le ministre britannique des finances, George Osborne« A une époque où le monde affronte ce que j’ai appelé un dangereux cocktail de risques, je suis convaincu que Christine a la vision, l’énergie et la sagacité pour contribuer à piloter l’économie mondiale dans les années à venir. »

Le futur patron du FMI sera connu d’ici le début du mois de mars 2016. Le dépôt des candidatures s’ouvre ce le 21 janvier et prendra fin le 10 février prochain.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.