Côte d’Ivoire : l’homme d’affaires Sidi Kagnassi parle. ADO accepte et sort le chéquier

Sidi Kagnassi peut se vanter d’être dans les bonnes grâces d’Alassane Dramane Ouattara (ADO). Il peut surtout se targuer d’être l’un des hommes d’affaires les plus en vue du côté de la Côte d’Ivoire. Marché après marché, l’homme d’affaires malien enchaîne les bons coups et continue de tisser sa toile grâce à son carnet d’adresses bien fourni et à faire pâlir plus d’un.

Sidi Kagnassi, l’homme d’affaires très connecté à ADO.

Sidi Kagnassi, 49 ans, est devenu le roi du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) en Côte d’Ivoire et cela en un temps record. Depuis 2011, année de l’entrée effective en fonction du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, le patron de la Société des Infrastructures Modernes pour le Développement de la Côte d’Ivoire (SIMDCI) a la mainmise sur de grands chantiers de l’Etat qui sont des ouvrages à prix d’or. La réhabilitation de toutes les universités publiques ivoiriennes notamment les universités Félix Houphouët-Boigny de Cocody, Nangui Abrogoua d’Abobo-Adjamé et Péléforo Gbon Coulibaly de Korhogo pour la mirobolante somme de 180 milliards de francs CFA.

Et ce n’est pas fini. Le fils du multi-millionnaire malien, Cheikna Kagnassi, a également “pris ses quartiers” au Ministère de l’Education nationale. La titulaire de ce portefeuille ministériel, Kandia Kamissoko Camara lui a déroulé le tapis rouge en lui offrant sur un plateau d’or “la corvée princière” de construire plus de 10 000 salles de classe sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Loin des longues procédures administratives associées aux appels d’offres, Mohamed Sidi Kagnassi préfère utiliser “à bon escient” ses entrées privilégiées à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire où il s’est lié d’amitié avec des pontes du Cabinet présidentiel tel que le tout-puissant Secrétaire général du palais d’Abidjan, Amadou Gon Coulibaly.

Il arrive souvent à ce privilégié du clan ADO de prendre un verre avec ses “amis” Guillaume Soro (le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne) et le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko. C’est le signe que les choses vont bien pour lui comme dans le meilleur des mondes. En franchissant le rubicon qui sépare le sérail politique du business, à l’instar d’un certain Adama Bictogo, le malien brille de mille feux dans le milieu abidjanais des affaires et semble adorer les mondanités de ce pays loin de son Mali natal.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires