Côte d’Ivoire : alors que l’ONUCI s’en va, Jean-Yves Le Drian veut accroitre sa présence militaire

Jean-Yves Le Drian a exprimé au président Ouattara sa volonté d’accroitre la présence militaire de la France en Côte d’Ivoire, nous rapporte Rfi. De passage à Abidjan, ce vendredi 29 avril, le ministre français de la Défense entend ainsi s’inscrire dans la lutte contre le terrorisme. Cet épisode intervient au moment où le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de mettre un terme à la mission de l’ONUCI.

Que cache la décision de Jean-Yves Le Drian ?

Jean-Yves Le Drian a décidé de revoir à la hausse l’effectif des militaires français en Côte d’Ivoire. De passage à Abidjan hier, le locataire de l’hôtel de Brienne a annoncé au président Alassane Ouattara la venue imminente de la légion extérieure qui viendra s’ajouter à ceux qui sont déjà sur place. Ainsi qu’il l’a avoué : « J’ai confirmé l’augmentation des effectifs des forces françaises à Abidjan de 500 à 900 dans le cadre de la réorganisation de nos forces pour que ce soit une vraie base opérationnelle avancée. » Ce vaste mouvement de troupes interviendra dès cet été.

A en croire Le Drian, la menace terroriste régionale et l’attentat dans la station balnéaire de Grand-Bassam seraient des motifs suffisants pour renforcer sa présence militaire en Eburnie. Et pourtant, le gouvernement ivoirien avait annoncé, au soir du 13 mars, que c’était seulement les forces spéciales ivoiriennes qui sont venues à bout de ces assaillants. De même, voyant la paix poindre à l’horizon, le Conseil de sécurité a décidé de mettre fin à la mission des Casques bleus en Côte d’Ivoire dès la fin du premier semestre de 2017.

Certains observateurs ont vite fait de déclamer, car selon eux, cette décision cacherait des zones d’ombre qu’il faudra élucider au plus tôt. En effet, lors de leur visite à Abidjan en début de semaine, Pierre Gattaz (Medef), Le Drian et certains chefs des multinationales françaises s’étaient rendus au 43e BIMA (la base française) à l’abri de la presse. Tous ces ballets seraient-ils des signes annonciateurs d’un coup en préparation ? 

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.