Chine – G20 : Xi Jinping étend son hégémonie économique à l’échelle mondiale

Xi Jinping a présenté son pays comme « pionnier dans l’économie mondiale » lors du sommet du G20, ce samedi à Hangzhou. En effet, le président chinois a proposé des solutions pour booster l’économie mondiale. Ses propositions démontrent non seulement le sens de la responsabilité de la Chine en tant que grand pays en développement, mais qui contribuent également à raviver la confiance et le courage de cette économie planétaire.

Xi Jinping vante les mérites économiques de la Chine

Xi Jinping a présenté au monde entier les réalisations et les perspectives de développement de la Chine. Au cours de son discours prononcé au 11e Sommet du G20 à Hangzhou, capitale de la Province du Zhejiang, dans l’est de la Chine, le dirigeant chinois s’est engagé à « adopter des perspectives encore meilleures et apporter une contribution plus grande au monde ». Car aujourd’hui, l’économie mondiale et le système de gouvernance mondiale se trouvent à un moment critique. Le monde attend donc des solutions proposées par le sommet, ainsi que les propositions que le pays hôte apportera aux différentes préoccupations des pays du monde.

Dans un contexte complexe d’économie mondiale engluée dans des risques et des défis, l’attention du monde se tourne de plus en plus vers la Chine. Chacun espère savoir si la deuxième économie du monde pourra assurer une croissance régulière et si elle pourra éviter le « piège du revenu intermédiaire » grâce à la poursuite de ses efforts de réforme et d’ouverture. Mais au-delà des espérances, Xi Dada (le surnom officiel du président chinois) a apporté des réponses satisfaisantes en indiquant, à travers cinq aspects, le départ historique du développement chinois.

Selon le Président chinois, à partir de ce nouveau point de départ, la Chine va résolument approfondir les réformes d’une manière globale et ouvrir des perspectives plus claires de développement, poursuivre une stratégie de développement axée sur l’innovation pour créer les moteurs d’une croissance plus forte, promouvoir le développement vert pour parvenir à de meilleures performances économiques, promouvoir l’équité et le partage des résultats du développement pour offrir plus d’avantages aux gens, et s’ouvrir plus largement encore pour parvenir à de plus grands avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant.

La Chine, la locomotive de l’économie mondiale ?

Dans la première moitié de l’année 2016, la Chine a réussi à maintenir sa croissance économique à 6,7% et a présenté des résultats satisfaisants dans de nombreux autres secteurs. L’Empire du centre est donc confiant dans sa capacité à maintenir la croissance à vitesse moyenne élevée et de continuer à fournir au monde davantage de possibilités de développement, tout en réalisant son propre développement. À partir de là, le dirigeant chinois a suggéré d’aller « vers une économie mondiale innovante, dynamique, interconnectée et inclusive ». Ces quatre volets permettront, selon lui, de renforcer la base de résultats gagnant-gagnant.

Dans son discours, le leader chinois a également exhorté les membres du G20 à construire, en collaboration avec la communauté internationale, un environnement international pacifique et stable, à construire un nouveau concept de sécurité commune, globale, coopérative et durable, à construire un partenariat mondial de coopération où chacun gagne pour son compte, à construire une communauté d’intérêts et de destinée, à améliorer la gouvernance économique mondiale et à construire une nouvelle gouvernance économique mondiale fondée sur l’ouverture, grâce à la coopération. Ainsi, croit-il fermement, que ces propositions jetteront de nouvelles bases pour la paix, la stabilité et le développement du monde et apporteront une nouvelle contribution au bien-être de tous les êtres humains.

Source : Le Quotidien du Peuple en Chine

Commentaire

commentaires

Comments are closed.