RCA : Touadéra en quête de fonds à la conférence des donateurs à Bruxelles

Faustin-Archange Touadéra entend remettre son pays sur les rails du développement. Pour ce faire, le président centrafricain a entrepris plusieurs voyages diplomatiques dont l’étape décisive est la conférence des donateurs à Bruxelles.

Touadéra veut relever un défi financier pour Bangui

La guerre civile consécutive au renversement de François Bozizé a plongé la Centrafrique dans un état économique très piteux. En effet, le pays peine à se relever de cette crise militaro-politique en dépit de l’installation des nouvelles autorités. Aussi, Faustin-Archange Touadéra a entrepris de lancer une véritable offensive économico-diplomatique pour travailler à l’émergence de la RCA. Dans cette optique, l’actuel président centrafricain a initié une série de démarches envers des partenaires bilatéraux et multilatéraux. Car, il s’agit de mobiliser près de 3 milliards d’euros (environ 2.000 milliards de francs FCA) sur cinq ans pour la relance du pays.

Les démarches de Touadéra l’ont déjà conduit auprès de ses pairs africains, dont Alassane Ouattara et Idriss Déby. De même, le chef d’État centrafricain a rencontré les responsables de la Banque africaine de développement (BAD) pour son financement. Pour la conférence des donateurs qui se tient ce jeudi à Bruxelles (Belgique), les autorités centrafricaines s’attendent à ce que l’Union européenne, la Banque mondiale, l’ONU ainsi que tout bailleur de fonds volent au secours d’une RCA qui est quasiment au bord de la banqueroute et d’une guerre civile depuis le départ de la force française Sangaris.

Cette manne financière servirait prioritairement à restaurer la paix, reconstruire l’armée et l’administration ainsi qu’assurer les services sociaux de base. Tous ces projets aboutiront assurément à relancer l’économie de la Centrafrique en pleine déliquescence actuellement. Les autorités espèrent donc que cette énième tentative de fund raising sera la bonne. Les précédentes s’étant soldées par de simples promesses sans véritables effets financiers. N’empêche que les Centrafricains demeurent optimistes quant à sortir leur pays du gouffre.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.