RCA : la Minusca dans la tourmente ? Deux Casques bleus marocain tués

Un convoi de la Minusca a été pris à parti, ce mardi, par des assaillants embusqués sur l’axe Zémio – Obo. L’attaque on ne peut plus surprise a été fatale à deux Casques bleus marocains, deux autres ont été blessés.

Embuscade meurtrière contre la Minusca

La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca) a été la cible d’une attaque, ce mardi. En effet, la mission onusienne escortait des camions transportant du fuel de Zémio à Obo, quand à 20 km de Mboki dans le sud-est du pays, le convoi est tombé dans une embuscade. Des hommes armés ont surgi de nulle part et fait pleuvoir un déluge de feu sur les Casques bleus marocains. Après avoir accompli leur forfait, les quidams se sont retirés incognito, laissant derrière eux deux Casques bleus tués et deux autres blessés, dont l’un dans un état critique.

Cette énième attaque est symptomatique de la précarité de la situation sécuritaire en Centrafrique. Depuis le déclenchement de la crise militaro-politique après le renversement de François Bozizé par les ex-Séléka, la tension demeure vive. Car les affrontements entre les milices ex-Séléka et Anti-balaka ne se comptent plus à travers le pays. Aussi, dans ce conteste très tendu, l’opération française Sangaris avait-elle décidé de quitter la RCA, fin octobre dernier.

Concernant les soldats onusiens restés sur place, ils n’étaient pas du tout en odeur de sainteté avec la population centrafricaine. À cet effet, la société civile centrafricaine avait organisé une journée ville-morte contre la Minusca, le 24 octobre 2016. Au cours de cette journée, Gervais Lakosso avait déclaré : « Les Casques bleus ont doublement failli à leur mission. Ils sont là pour protéger les populations civiles et pour réduire la présence des groupes armés. Et pourtant, des civils sont tués chaque jour devant eux et l’on assiste à une montée en puissance des groupes armés. »

Toutefois, Parfait Onanga-Anyanga, le chef de la Minusca, prévient : « Tout sera mis en œuvre pour traquer et mettre la main sur les auteurs de ces attaques afin qu’ils soient traduits en justice. »

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.