FIFA : Gianni Infantino tient sa promesse d’un Mondial à 48 équipes en 2026

Chose promise, chose due, ainsi se reconnaissent les hommes de parole et d’honneur. La FIFA vient d’approuver le projet de Gianni Infantino consistant à organiser un Mondial à 48 équipes. Cette nouvelle mesure rentrera en vigueur pour le Mondial 2026 dont le pays organisateur reste à trouver.

De 32 à 48 équipes au Mondial, Gianni Infantino l’a fait

Le Conseil de la FIFA qui s’est réuni à Zürich (Suisse) les 9 et 10 janvier a pris une décision on ne peut plus innovante. En effet, l’instance suprême du football mondial vient d’approuver l’accroissement du nombre des équipes participantes au Mondial. Ainsi, des 32 sélections initiales, ce nombre passera à 48 dès le Mondial 2026 dont le pays-organisateur reste à trouver. Cette idée qui était une promesse de campagne de Gianni Infantino est désormais adoptée par la fédération qu’il dirige. Les équipes seront donc réparties en seize groupes de trois équipes, dont les deux premières sont qualifiées pour les 16es de finale.

Dès l’adoption de cette réforme, plusieurs sommités de la planète football l’ont trouvée très intéressante. L’Argentin Diego Maradona, légende du football mondial, s’en réjouit : « Cela me semble une idée fantastique. » Pour David Trezeguet, l’ancien champion du monde français : « Cela peut donner beaucoup plus de possibilités à des pays et surtout à des joueurs qui n’ont pas connu cette belle compétition. » Quant à Samuel Eto’o Fils, il exprime une vision beaucoup plus panafricaniste : « La Coupe du monde à 48 équipes, c’est une chance pour l’Afrique. »

Notons qu’avec les seize équipes supplémentaires qui viennent de s’ajouter, les revenus des organisateurs vont s’accroitre davantage. Le premier pays à expérimenter cette nouvelle formule sera connu en mai 2020.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.