C’en est fini pour le Galaxy Note 7 de Samsung en Europe

Le raté du Galaxy Note 7 de Samsung continue de produire ses effets à travers la planète. La marque sud-coréenne a donc décidé de bloquer les smartphones qui sont encore fonctionnels en Europe et partant, en France.

Samsung siffle la fin du Galaxy Note 7 en Europe

L’explosion des batteries du Galaxy Note 7 a quelque peu terni l’image de marque de Samsung. Aussi, le géant sud-coréen qui tient à se réhabiliter auprès de ses consommateurs a battu le rappel de ses appareils. Après les autres pays, cette mesure touche particulièrement l’Europe où quelques smartphones sont encore fonctionnels. Ainsi, les responsables techniques de Samsung dévoilent leur stratégie : « Nous déploierons à partir du 31 janvier une nouvelle mise à jour logicielle de la batterie vers tous les Galaxy Note7 encore en circulation en Europe. Cette mise à jour bloquera le chargement de la batterie de ces appareils ainsi que leur utilisation comme mobile. »

Il s’agit en principe d’une opération résiduelle, car près de 94% de ces téléphones litigieux ont déjà été rappelés. Elle concerne donc les Européens qui ne se sont pas encore libérés cet appareil défaillant. « Cette nouvelle mesure a pour objectif d’inciter la minorité de clients encore en possession d’un Galaxy Note7 à procéder au remboursement ou au remplacement de leur appareil », ajoute le numéro un mondial de la technologie. La France n’est concernée que dans une infirme partie d’autant plus que toutes les précommandes n’ont pas été livrées avant la survenance de la faille technologique.

Notons qu’une enquête interne de Samsung a révélé que ce sont effectivement les batteries qui causaient les explosions. Mais pour vite faire oublier cette déconvenue, le Sud-coréen annonce Galaxy S8, son nouveau flagship, pour le premier trimestre 2017.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.