CAN 2017 : Le signe indien vaincu, les Lions indomptables champions d’Afrique

Et de cinq pour les Lions indomptables, venus à bout des Pharaons d’Égypte à la finale de la CAN 2017. Et pourtant, les choses s’annonçaient difficiles pour les Camerounais qui avaient déjà perdu deux finales face aux mêmes Égyptiens. Il fallait donc vaincre le signe indien à tout prix.

Les Lions indomptables vainqueurs des Pharaons d’Égypte

La finale de la CAN 2017 qui s’est jouée au stade de l’amitié sino-gabonaise de Libreville, ce dimanche 5 février, a tenu toutes ses promesses. Au bout d’un match plein de suspens et de rebondissements, Lions indomptables et Pharaons d’Égypte ont véritablement régalé le public. En effet, dès l’ouverture des hostilités, la domination égyptienne a été sanctionnée par un but de Mohamed Elneny (22e minute). Les choses étaient donc mal parties pour les Camerounais qui ont prématurément perdu Adolphe Teikeu sur blessure. Mais l’entraineur camerounais, Hugo Broos a effectué un coaching qui s’est avéré gagnant en fin de partie.

Aussi, l’entrée des très expérimentés Nicolas Nkoulou et Vincent Aboubakar a-t-elle sonné la révolte des Lions indomptables. La seconde période de la rencontre a donc été placée sous domination camerounaise jusqu’en fin de partie. Ainsi, dès la 58e minute, Nicolas Nkoulou reprend de la tête un centre de Benjamin Moukandjo, c’est l’égalisation (1-1). Poussés par les dizaines de milliers de supporteurs camerounais qui ont fait le déplacement, les Lions ont maintenu la pression. Celle-ci s’est soldée par un but de Vincent Aboubakar, à la 88e minute de jeu. Ayant reçu un centre aux abords de la surface de réparation adverse, le joueur camerounais se débarrasse de trois défenseurs égyptiens par un sombréro et une reprise de volet à ras de terre qui n’a laissé aucune chance au vétéran Essam El Hadary.

Au coup de sifflet final, c’était la liesse populaire dans le camp camerounais. Roger Milla et Samuel Eto’o, deux anciennes gloires du football camerounais, se laissaient également allés à cette extase quasi indescriptible. Les Lions indomptables viennent de prendre leur revanche, et ce, de la plus belle des manières. Après avoir perdu les finales de 1986 et de 2008 face aux Égyptiens, ils viennent de vaincre le signe indien. C’est donc en qualité de champion en titre que le Cameroun organisera la CAN 2019.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.