Téléphonie mobile, l’Afrique en tête du peloton d’ici à 2021

La téléphonie mobile est progressivement rentrée dans les moeurs des Africains qui s’en servent régulièrement pour accomplir des actes quotidiens. Selon une enquête réalisée par l’Américain Cisco, la consommation des données mobiles est en forte croissance en Afrique.

Un essor fulgurant pour la téléphonie mobile en Afrique

C’est à croire que les Africains ne peuvent plus se passer de la téléphonie mobile dans leurs activités quotidiennes. Mieux, la tendance offerte par la consommation des données mobiles ne cesse de grimper pour atteindre des sommets. En effet, que ce soit la communication téléphonique, la navigation sur internet, les achats en ligne ou encore les mobiles money, l’Afrique enregistre une hausse du nombre d’utilisateurs qui ont recours à ces services. Ainsi, dans cinq ans, le continent sera-t-il en tête des consommateurs de premier ordre de la technologie mobile. De même, le trafic des données mobiles pourrait atteindre, à l’horizon 2021, des chiffres sept fois plus importants qu’actuellement.

Mais pour soutenir ce flux, il s’avère impérieux pour les opérateurs de Télécoms de développer la vitesse de connexion. Aussi, de la 3G, l’on pourrait passer à la connexion 4G (actif dans certains pays) avant d’arriver à la 5G. Les données ADSL et les points de connexion Wi-fi connaitront également un développement des plus spectaculaires. En pareille occurrence, l’Afrique deviendra incontestablement le continent de l’avenir pour le développement technologique. Et même si l’Asie pacifique, l’Amérique latine ou encore le Moyen-Orient demeurent des consommateurs acharnés, l’Afrique détient la palme d’or de l’évolution.

Toutefois, le rapport publié par Cisco, fabricant américain d’infrastructure télécoms, a pour mérite d’éveiller les consciences sur la nécessité de compter avec l’Afrique dans la marche du monde, surtout en matière de Nouvelle technologie de l’information et de la communication (NTIC). En outre, l’émergence de l’Afrique tant recherchée par ses dirigeants est subordonnée à une formation efficiente des élites de demain. Car, ne dit-on pas que l’analphabète du 3e millénaire, c’est celui qui ne sait pas manipuler l’outil informatique ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.