Gabon : Victime de cybercriminels, la BGFI Bank perd près de 2 milliards

Le phénomène du piratage informatique est en train de faire des victimes, et non des moindres, à travers l’Afrique. La BGFI Bank vient de faire les frais de ces pirates des temps modernes qui l’ont outrageusement dévalisée.

La BGFI Bank dans la tourmente

La plus grande banque gabonaise, BGFI Bank, a du mal à réaliser ce qui lui arrive en ce moment. Car, des personnes peu recommandables auraient fait main basse sur des sommes faramineuses dans cette institution bancaire. En effet, des cybercriminels auraient réussi à pirater le réseau informatique de cette banque, emportant environ 2 milliards de FCFA. Par des cartes bancaires prépayées, ces quidams ont réussi à faire d’importants retraits qui ont presque mis à genoux cette banque.

Par conséquent, les opérations dans les DAB et autres virements internationaux ont été totalement mises en veilleuse. De même, le fonctionnement régulier de cette banque a encaissé un ralentissement qui ne cesse de porter préjudice aux clients. Aussi, pour des besoins de l’enquête, Martin Réténo (responsable de la monétique), Kery Bouka (directeur du département informatique), Pearce Bouyou (responsable produit) ont été mis aux arrêts. D’aucuns attendent donc que lesdites enquêtes produisent des résultats afin de savoir qui en sont les responsables. De même, les clients espèrent que les dispositions idoines soient prises pour sécuriser leurs avoirs.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.