Ghana: le Président Akufo-Addo réduit de 50 soldats son contingent en Gambie

Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo envisage de réduire le contingent ghanéen en activité en Gambie, de 50 soldats environ. Ce contingent, au départ, comptait 208 soldats.

Le contingent du Ghana en Gambie réduit de 50 soldats par le Président Akufo-Addo

Le Président du Ghana a manifesté la volonté de réduire son contingent en Gambie de 50 soldats. Par la bouche de son ministre de la Défense, Dominique Nitiwul, l’information a été rendue publique avant-hier mercredi 15 février 2017, à Accra, lors de la présentation de son rapport au parlement sur l’évolution de de la mission ghanéenne en Gambie.

A ce propos, il a déclaré que « Conformément à la politique de réduction des effectifs, la contribution des troupes du Ghana sera réduite à 50 hommes », a révélé le Ministre de la Défense.

Pour rappel, le Ghana avait déployé plus de 200 soldats en Gambie pour aider à faire respecter le verdict des urnes, au cas où l’ex-président Yahya Jammeh s’opposait à laisser le pouvoir au nouveau vainqueur des élections. La mission étant achevée, le Gouvernement ne juge plus opportun de maintenir un contingent en surnombre en Gambie.

C’est pourquoi encore, en rapport avec ce plan de retrait, la Défense a annoncé que 158 soldats rentreront au bercail en début de semaine prochaine plus précisément les 20 et 21 février. Les autres soldats du contingent qui resteront en Gambie, auront la responsabilité de sécuriser les Ghanéens vivant sur le sol gambien.

Cette mesure prise par le ministère de la Défense, vise aussi à faire des économies sur l’enveloppe budgétaire allouée à cette mission, soit une somme de 450 000 dollars US (environ 280 millions de F Cfa).

Commentaire

commentaires

Comments are closed.