Côte d’Ivoire : Arrestation de Sam l’Africain, Affi N’Guessan dénonce « une dictature »

L’arrestation de Sam l’Africain continue de créer de vives réactions au sein de l’opposition ivoirienne. Pascal Affi N’Guessan, président d’une branche du FPI, dénonce donc des pratiques dictatoriales du régime Ouattara.

Pour Sam l’Africain, Affi N’Guessan dézingue le régime Ouattara

Sam Jichi Mohamed plus connu sous le pseudonyme Sam l’Africain a été déféré à la MACA le 17 mars dernier. Cette arrestation du président de la Nouvelle Alliance de Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP) n’est nullement appréciée dans l’opposition. Ainsi, Pascal Affi N’Guessan a tenu à crier son indignation face à ce qu’il qualifie de « dictature rampante » d’Alassane Ouattara.

Le président de l’Alliance des forces démocratiques (AFD) dont la Nacip est un maillon essentiel se veut très incisif : « C’est une grave atteinte aux libertés d’expression. » Avant de qualifier la décision du procureur de la République, M. Adou Richard Christophe, de volonté « d’intimidation » et de « musèlement de l’opposition ». L’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo demande par ailleurs la libération pure et simple de son compagnon. Pour ce faire, il appelle à la mobilisation de ses partisans devant le palais de justice afin de maintenir la pression.

Notons que Sam l’Africain avait été arrêté pour outrage au couple présidentiel et atteinte à la sûreté de l’État. Lors d’un meeting animé le 11 mars dernier à Yopougon, l’Ivoiro-Libanais avait tenu certains propos à l’endroit du couple présidentiel. Ces propos avaient été jugés d’irrévérencieux par les autorités judiciaires ivoiriennes, ce qui a conduit à cette arrestation. Mais l’opposition demande à ce qu’il soit mis en liberté sans condition.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.