Afrique du Sud: la Cour constitutionnelle braquée

La Cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud vient d’être braquée par des individus bien armés et jusque-là non identifiés. Après l’aéroport de Johannesburg, c’est autour de cette illustre institution qu’est la Cour constitutionnelle de connaître le même sort.

La Cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud braquée par des inconnus

La Cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud a été victime d’un braquage perpétré par des individus armés et pour l’heure non identifiés. Cela s’est passé le week-end dernier, précisément le samedi 18 mars 2017, dans les les locaux du président de la Cour constitutionnelle à Johannesburg.

Déjà l’aéroport de Johannesburg, avait subi une attaque du même genre, et des enquêtes avaient été ordonnées par le Gouvernement, mais sans suite satisfaisante jusqu’à présent. A peine quelques semaines passées, qu’un autre braquage survient cette fois-ci à la Cour constitutionnelle, dans les locaux mêmes du président de cette juridiction.

Après la mauvaise visite des braqueurs, des objets à savoir, 15 ordinateurs portables contenant des informations sensibles sur 250 juges sud-africains et sur l’ensemble des tribunaux du pays, ont été volés. Ce qui va rendre hautement suspect pareil cambriolage.

L’opposition sud-africaine s’interroge réellement sur la supercherie, selon leurs termes, en accusant de manière frontale le Ministre de la Sécurité, David Mahlobo, de vouloir saboter le travail de la justice.

« Je parie que c’est Mahlobo… Manœuvres d’intimidation de la justice », a lancé l’un des leaders de l’opposition dans un tweet.

La Cour aurait été très critique la semaine dernière à l’endroit du gouvernement au sujet de la crise du paiement des allocations sociales. De son côté, l’ANC au pouvoir a dénoncé « des allégations farfelues et des théories du complot » et a appelé la police à retrouver les auteurs du cambriolage.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.