Guerre Apple – Qualcomm, des iPhone interdits de vente aux États-Unis ?

Apple est à nouveau empêtré dans une nouvelle guerre avec Qualcomm. Le fournisseur attitré des puces du géant américain entend faire interdire la vente des iPhone aux États-Unis.

Les iPhone d’Apple dans la tourmente sur le sol américain ?

La guéguerre qui s’est déclenchée entre Apple et Qualcomm risquerait de mettre à mal l’importation des iPhone aux États-Unis. En effet, le fournisseur exclusif des puces modems utilisés dans les smartphones de la marque à la pomme a saisi l’International Trade Commission (ITC) aux fins d’interdire la vente de ses appareils sur le sol américain. Cette action est consécutive à la plainte de la firme de Tim Cook contre son fournisseur en janvier dernier. Apple se plaignait donc du fait que  la politique de royalties pratiquée par Qualcomm n’était pas juste.

Contestant ces accusations, les responsables de Qualcomm ont également porté plainte contre l’entreprise de Cupertino afin de démonter point par point les griefs de son adversaire. Le fournisseur indique par ailleurs que ce sont ses modems qui ont permis d’exploser les ventes des appareils de son client. Alors que le plaignant principal a décidé de ne plus s’acquitter de sa contrepartie pour les modems litigieux du sous-traitant. Mieux, les nouveaux modèles d’iPhone utilisent désormais des modems Intel. Cette guerre larvée entre ces deux futurs ex-partenaires commerciaux a créé d’importants manques à gagner pour chacun d’eux.

Notons que les appareils iPhone sont tous fabriqués en Chine avant d’être exportés vers les États-Unis. Si l’ITC accédait à la demande de Qualcomm, ce serait un coup dur pour la team de Tim Cook. Le bras de fer judiciaire se poursuit donc entre l’entreprise de Cupertino et celle de San Diego.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.