Facebook forme ses utilisateurs français et britanniques sur les faux potins

L’utilisation des réseaux sociaux est devenue pour plusieurs personnes un moyen de véhiculer diverses informations. Facebook a donc décidé d’éduquer ses utilisateurs au sujet de fausses informations.

Facebook, lutte acharnée contre les fausses informations

Tout se dit et se fait désormais sur les réseaux sociaux. Et comme il n’y a véritablement pas de censure sur les informations diffusées, des personnes véreuses se livrent à cœur joie. C’est donc pour mettre un terme aux fausses informations qui circulent sur la toile que Facebook a décidé d’éduquer ses utilisateurs. Après les Français, ce sont maintenant les Britanniques qui passent à l’école de Mark Zuckerberg et ses collaborateurs.

Aussi, à travers les journaux anglais, le réseau social aux deux milliards d’utilisateurs donne des astuces pour distinguer le vrai du faux. Cela est d’autant plus opportun que les législatives britanniques se tiendront dans un mois, c’est-à-dire le 8 juin prochain. Il convient donc d’anticiper pour mieux éclairer les électeurs. Ainsi que l’explique Simon Milner, responsable du code de conduite de Facebook au Royaume-Uni : « Nous avons développé de nouveaux moyens d’identifier et retirer les comptes factices qui pourraient propager de fausses nouvelles, de manière à nous attaquer à la racine du problème. »

Voici donc quelques alertes lancées par le réseau :

Méfiez-vous des titres

Examinez attentivement l’URL

Effectuez des recherches sur la source

Faites attention aux mises en forme inhabituelles

Tenez compte des photos

Contrôlez les dates

Vérifiez les preuves apportées

Consultez d’autres articles

L’actualité est-elle un canular ou une blague ?

Certaines actualités sont délibérément fausses

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.