Coup d’Etat au Burkina Faso ? Michel Kafando et Isaac Zida retenus

Le Chef de l’État du Burkina Faso Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida seraient retenus par des militaires du RSP, la garde présidentielle burkinabè.

Michel Kafando et Isaac Zida aux mains des mutins

Plus rien ne va au Burkina Faso. Selon les dernières informations confirmées par RFI, un coup d’État serait peut-être en cours au Burkina Faso. En effet, lors du conseil des ministres d’hier mercredi, des militaires auraient fait irruption au palais présidentiel avec des armes. Même si leurs motivations sont encore inconnues, ils auraient pris le président de la transition Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida en otage.

«…Des militaires ont investi les lieux ce mercredi en fin d’après-midi. Il s’agit de membres du RSP, la garde présidentielle burkinabè, qui ont fait irruption en plein conseil des ministres. Ils auraient désarmé les soldats en faction sur les lieux, confisqué les téléphones des ministres et fermé le portail du palais », indique le site de la radio.

Ces soldats de la garde présidentielle retiendraient le président Michel Kafando, son Premier ministre Isaac Zida ainsi que plusieurs membres de son gouvernement. Cette réaction des militaires laisse penser qu’ils s’opposent à la recommandation contenue dans le rapport remis récemment par la commission de réconciliation et de réformes. Celle-ci préconise entre autres « la dissolution du RSP ».

L’armée burkinabè va-t-elle opérer un coup d’État contre l’équipe de Michel Kafando ?

1 – Selon une habitante que nous avons contactée sur place, « Il y a des tirs a Ouaga 2000 ». Un affrontement entre soldats est donc en cours. Plusieurs manifestants sont dans les rues, notamment à la place de la Révolution.

2 – Les populations  descendent dans les rues. Les manifestants se déplacent en masse vers le rond-point de la Patte d’Oie, direction Kosyam, le palais présidentiel.

Commentaire

commentaires