La Silicon Valley sort son arme fatale contre le terrorisme

Longtemps indexées dans la propagation du terrorisme, les entreprises de la Silicon Valley ont décidé de réagir. Aussi, Facebook, Twitter, Google (Youtube) et Microsoft se sont engagés dans une action conjointe pour juguler ce fléau mondial.

Une action conjointe de tout Silicon Valley contre le terrorisme

La montée du terrorisme inquiète plus d’un à travers la planète. Ainsi, plusieurs actions sont-elles menées par Interpol et d’autres services secrets pour annihiler ce fléau. C’est dans cette optique que des firmes de high-tech ont également décidé d’apporter leur pierre à l’édifice. En effet, Facebook, Twitter, Google (plus précisément Youtube) et Microsoft ont annoncé, ce lundi, une action conjointe contre le terrorisme. Pour ce faire, ils ont lancé la plateforme « Global Internet Forum to Counter Terrorism » pour matérialiser leur décision.

Les contenus dangereux, violents, pédophiles et autre propagande jihadiste seront désormais passés au crible pour empêcher leur publication sur Internet. Des technologies et techniques appropriées sont donc en passe d’être mises en place pour filtrer toutes les publications indésirables. S’unir dans cette initiative constitue pour ces entreprises de la Silicon Valley le meilleur moyen d’«avoir un meilleur impact sur la menace que constitue le contenu terroriste en ligne».

En plus de celles susmentionnées, d’autres entreprises du domaine de la high-tech vont se joindre à l’initiative plus tard. Pour celles qui n’auront pas de moyen d’avoir un personnel dédié, les autres géants leur apporteront l’assistance nécessaire. Ainsi, la menace terroriste qui n’épargne aucun pays pourra être contenue par des actions anticipatoires. Mais la lutte n’est pour autant pas gagnée, car les terroristes ne cessent de redoubler d’ingéniosité.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.