Côte d’Ivoire : Les Forces nouvelles s’organisent, une autre rébellion en préparation ?

Après six années d’apparente léthargie, les Forces nouvelles (ex-rébellion) redonnent de la voix depuis peu. En rupture de ban avec leur allié du RDR, les hommes de Guillaume Soro s’organisent de plus en plus. Est-ce pour prendre encore le maquis ?

Les Forces nouvelles resurgissent, la menace d’une rébellion

La Côte d’Ivoire est-elle à l’abri de nouvelles menaces séditieuses ? Bien malin qui pourra répondre à cette préoccupation, tant des nuages noirs continuent de s’amonceler sur le pays. Au nombre de ces menaces, il pourrait y avoir les Forces nouvelles. En effet, depuis que Guillaume Soro a maille à partir avec les cadres du Rassemblement des républicains (RDR), les anciens rebelles ont décidé de s’organiser et de se regrouper autour de leur chef d’alors. Ainsi que l’explique Félicien Sékongo, secrétaire général de l’Alliance des Forces nouvelles (AFN) : « Nous avons partagé une histoire commune. » Avant de préciser par ailleurs : « Cette structure nous permet de nous retrouver et d’agir ensemble pour favoriser la solidarité interne. »

Mais loin de rester inactifs, les anciens rebelles des FN s’activent de plus en plus autour de Guillaume Soro. Véhiculant par ailleurs tous les idéaux de paix et de réconciliation prônés par le président de l’Assemblée nationale. Cependant, Méïté Sindou, un autre proche du PAN déclare en des termes qui en disent long : « On assume pleinement cet héritage (rébellion, Ndlr). » Poursuivant sur cette lancée, un autre proche s’insurge contre le RDR : « Il fallait mettre fin à cette hypocrisie pour montrer à l’establishment que nous n’avons pas été vaincus. » Avant d’ajouter : « C’est comme si le RDR et ses dirigeants ne voulaient plus assumer ce pan de leur histoire. »

Éjectée du gouvernement après sa défaite aux législatives, Affoussiata Bamba-Lamine n’a pas manqué de préciser sa qualité de « porte-parole des Forces nouvelles » dès sa première apparition publique. Comme si cette entité était toujours existante et même fonctionnelle. Quoi qu’il en soit, la quasi-totalité des proches de M. Soro ont trouvé des excuses pour ne pas prendre part au 3e Congrès du RDR. La présidentielle de 2020 s’annonce également sur fond de tension. Serait-ce le début d’une nouvelle rébellion en Côte d’Ivoire ?

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.