Les femmes boudent toujours l’industrie de la technologie

D’après la société d’infographie Coupofy les femmes qui travaillent dans les huit plus grosses entreprises de technologie au monde évoluent 238 % plus vite que les hommes dans leur carrière. Si les femmes sont toujours une minorité dans ce secteur, elles peuvent occuper des postes à responsabilités très rapidement. Pourquoi les femmes quittent cependant le secteur de la technologie ? Ou au contraire qu’est-ce qui les incite à rester ? Enquête.

Les femmes sous-représentées dans les sciences et technologies

Si elle représente une grosse partie des ressources humaines disponibles ainsi qu’un réservoir de talent important pour la science et la technologie, les femmes sont bien souvent sous- représentées dans cette industrie. Afin de les attirer davantage, il est nécessaire que les sociétés adoptent ou renforcent les stratégies et politiques qui ciblent la participation des femmes au niveau national et international.

La gent féminine souffre davantage de la déscolarisation

Dans la plupart des régions du monde et surtout dans les pays en voie de développement, les disparités entre les sexes persistent et les jeunes filles ont plus de risques que les hommes de recevoir une éducation insuffisante, voire inexistante. Dans les collèges et lycées des pays développés, la majorité des garçons et filles sont prêts à faire des études scientifiques. D’après l’Unesco, seulement un quart des chercheurs dans le monde est représenté par des femmes. De nombreux facteurs expliquent ce phénomène, comme l’équilibre difficile entre travail et vie privée.

Les femmes sont toujours victimes de discriminations

De manière générale, il est plus difficile pour les femmes d’accéder à un épanouissement professionnel en raison de la banalisation des remarques et autres comportements sexistes qu’elles subissent. Six femmes sur dix déclarent avoir déjà été victimes de discrimination.

La Silicon Valley toujours d’avant-garde

Chez PayPal et Ebay, les femmes représentent 24% des effectifs. Apple affiche 23%, Google 19%, et Microsoft 18%. Facebook et Twitter font figure de mauvais élèves de la Silicon Valley avec 17% et 15% de femmes dans leurs effectifs. PayPal est la star dans ce domaine, étant l’entreprise où les femmes sont les plus présentes.

Une lente évolution

Dans les années 1970 et 1980, les femmes ont été plutôt présentes dans le domaine de la technologie. Mais après une baisse à partir des années 1985, de nombreuses initiatives ont vu le jour afin d’inverser la tendance. Depuis 2016, le nombre de start-ups lancées par des femmes a connu une nette accélération grâce à des levées de fonds de plus en plus généreuses. Si vous êtes une femme et souhaitez-vous lancer en tant qu’auto entrepreneur, il est recommandé de suivre une formation forex afin de devenir trader indépendant.

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.