Chine : Un âge d’or s’annonce pour l’industrie des services à Pékin

Selon un haut responsable du commerce, les activités d’externalisation des services vont connaître un âge d’or au cours de la prochaine décennie grâce à davantage de soutien politique et de nouvelles améliorations au portefeuille industriel du pays.

Vers l’apogée de l’industrie des services en Chine

Ainsi, a déclaré le 29 septembre Wang Shouwen, Vice-ministre du commerce, à l’occasion du Sommet du sourçage de Chine 2017 à Hangzhou, développer davantage encore l’industrie de l’externalisation des services revêt une grande importance pour la réforme de l’offre actuellement en cours en Chine. Et ce secteur aura une dynamique de croissance encore plus forte au cours de la prochaine décennie, en particulier pour les entreprises d’externalisation haut de gamme.

L’industrie chinoise des services a contribué à plus de la moitié de la croissance économique du pays au premier semestre de 2017, atteignant 51% du PIB. Les services d’externalisation, dans lesquels une société confie une partie de son activité interne existante à une autre entreprise, ont, en effet, créé 1,21 million de nouveaux emplois en Chine l’année dernière, avec un total de 8,6 millions de personnes employées dans le secteur.

« Le développement de l’industrie de l’externalisation des services est une stratégie nationale. Cela fait également partie des efforts déployés par la Chine pour attirer davantage d’investissements directs étrangers. Les entreprises concernées bénéficieront de politiques fiscales plus préférentielles », a précisé M. Wang.

Le Conseil des affaires de l’Etat -le gouvernement chinois- a annoncé cette année une série de nouvelles mesures visant à stimuler davantage le commerce des services, notamment en étendant des allègements fiscaux en faveur des villes les plus en pointe dans la sous-traitance des services, en réduisant les restrictions à l’investissement et en encourageant davantage de talents étrangers à venir travailler en Chine.

L’externalisation des services, une plus-value pour les entreprises chinoises

La valeur totale des contrats d’externalisation des services signés par les entreprises chinoises en 2016 s’est montée à 1020 milliards de Yuans (152,9 milliards de Dollars), en hausse de 20,1% par rapport à l’année précédente. Cependant, a ajouté M. Wang, la structure de l’industrie doit encore être affinée et améliorée, de même que de nombreuses autres industries de la Chine soumises à la réforme de l’offre.

La combinaison des technologies numériques et des activités d’externalisation des services est devenue le prochain moteur de croissance pour l’industrie, et c’est le moment opportun pour les entreprises chinoises concernées de passer par une transition numérique, a de son côté déclaré Zhong Boming, président de l’Association des services et du commerce de Hangzhou.

Xie Shuangcheng, vice-maire de Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (Est de la Chine), a pour sa part déclaré que la ville a pour ambition de développer les activités de sous-traitance haut de gamme et les plus complets qui soient, les secteurs du commerce électronique, de l’information et des télécommunications étant prioritaires.

Les entreprises haut de gamme d’externalisation des services ont également une grande signification pour des sociétés multinationales comme Haier, qui dépensent près de 500 millions de Dollars chaque année pour des services d’information et de conception externalisés de qualité.

« En fait, nous voulons explorer conjointement les opportunités d’affaires et innover avec nos fournisseurs de sous-traitance et talents mondiaux », a souligné Howard Yin, CIO et CDO du groupe Haier lors du sommet.

(Source : Quotidien du Peuple)

Vous voulez joindre la rédaction de AFRIQUE-SUR7.FR, envoyez-nous un message à l’adresse : INFOS@AFRIQUE-SUR7.FR. Nous reprendrons contact avec vous si besoin.

Commentaire

commentaires

Comments are closed.