Affaire Michel Gbagbo : Guillaume Soro Bientôt entendu par la justice française

Michel Gbagbo, fils de l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo, avait porté plainte en novembre 2011 à Paris contre Guillaume Soro et dix autres « comzones » des Forces nouvelles pour « traitement dégradant et inhumain». Selon Jeune Afrique, l’actuel Président de l’Assemblée Nationale a reçu fin septembre 2015 une convocation de la Juge d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Paris, Sabine Kheris.

Plainte de Michel Gbagbo : la défense de Guillaume Soro plaide pour le report de l’audition

Suite à la plainte de Michel Gbagbo, Guillaume Soro a été convoqué en qualité de témoin assisté pour une audition prévue pour le 21 octobre prochain. L’information a été confirmée par son Avocat, Me Jean-Paul Benoit, qui assure cependant que son client ne sera pas entendu à cette date.

Le Conseil de Guillaume Soro a révélé que la Juge Khéris lui a signifié, il y a quelques jours, de la non-tenue de l’audition le 21 octobre. Me Jean-Paul Benoit qui a par ailleurs adressé une demande de report de l’audition à la Juge d’instruction, estime qu’il n’y a pas lieu d’entendre son client.

Rappelons qu’après la chute de son père, Michel Gbagbo était incarcéré à Bouna (Nord de la Côte d’Ivoire), sous la surveillance de Morou Ouattara, un ex-rebelle devenu l’un des Commandants des forces spéciales ivoiriennes.

Selon vous, quelle devrait être l’issue de cette affaire ?

Commentaire

commentaires