Côte d’Ivoire : Tidjane Thiam, une ascension qui en cache une autre?

Tidjane Thiam connaît une ascension fulgurante depuis presque toujours, serait-on tenté de le dire. Mais c’est surtout ces dernières années que la carrière du natif d’Abidjan (la capitale économique de la Côte d’Ivoire) a pris une dimension mondiale : Président de Prudential, le géant britannique des assurances, puis de l’un des mastodontes de la finance mondiale, en l’occurrence le Crédit suisse. Mais l’éclosion de Tidjane Thiam, ne cache-t-elle pas des ambitions politiques ?

Tidjane Thiam, un Chef d’État en puissance ?

Tidjane Thiam a côtoyé les plus grands, depuis le bas âge. Il a connu Félix Houphouët-Boigny, figure de proue de l’Afrique, dont il est le « petit-fils » car, la mère de « Tidjane » est la nièce du père de l’indépendance ivoirienne. Qualifié de très brillant ou encore de génie, les superlatifs ne manquent pas pour le définir, lui qui est sorti major de sa promotion en 1986, alors qu’il était à l’École des mines, en France. Le professeur Alain Gaunand, l’un de ses enseignants dans cette prestigieuse école, a déclaré : « Il était brillant intellectuellement et, en plus, il était très agréable dans les relations humaines. »

En 1994, Tidjane Thiam, la trentaine à peine abordée, est nommé Directeur général du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) par le Président d’alors, Henri Konan Bédié, avant d’être « parachuté » Ministre de la planification. L’homme suscite la curiosité dans une Côte d’Ivoire des « barons ». Devenir Ministre à cet âge est un fait incongru. C’est le début d’une carrière politique qui aura malheureusement tourné court avec le coup d’État du 24 décembre 1999 qui a évincé le Chef de l’État de l’époque de la « Maison Blanche d’Abidjan ».

Tidjane Thiam retourne à ses « premiers amours » et pose ses valises dans l’univers perfide de la haute finance internationale, plus précisément au Royaume-Uni. Au pays de la Reine Elisabeth II, il réalise son premier coup d’éclat. Il prend la tête de Prudential Insurance, devenant ainsi le premier patron noir  d’une entreprise du Footsie 100, l’indice roi de la place londonienne. Tidjane Thiam rencontrera les plus grands de ce monde : de Tony Blair à Barack Obama, en passant par Kofi Annan, David Cameron et François Hollande. Il prend part au forum économique mondial de Davos, aux côtés des grands décideurs de la planète.

Et dès le début de l’année 2015, Tidjane Thiam est nommé Directeur général du Crédit suisse. C’est la cerise sur le gâteau. Mais au-delà de son parcours intellectuel brillant qui milite en sa faveur, son éclosion pourrait cacher d’autres facettes de ses ambitions.

Des faits récents apparaissent comme des signes avant-coureurs. François Hollande et Nicolas Sarkozy lui ont confié des dossiers sur l’Afrique, notamment A l’occasion de la remise de la Légion d’honneur à Tidjane Thiam, Jean Claude Trichet a déclaré : « Vous êtes celui que la France peut regretter d’avoir laissé partir. »

Tidjane Thiam semble bien s’accommoder des manières de procéder au niveau des hautes sphères internationales. C’est un intellectuel sorti tout droit des écoles occidentales et ayant fait l’essentiel de sa carrière sous ces cieux. Un pur produit de l’occident, pourrait-on conclure. Depuis le début des années 90, on assiste à une ruée de technocrates africains ayant fait carrière dans la finance mondiale, à la tête de leurs États. Nicéphore Soglo au Bénin et Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire, en sont des exemples. Cette tendance semble encore avoir de beaux jours devant elle, avec l’arrivée de Lionel Zinsou comme Premier Ministre du Bénin, et déjà pressenti pour succéder à Yayi Boni.

Il ne serait donc pas à exclure que Tidjane Thiam accède un jour à la magistrature suprême, du côté de la Côte d’Ivoire, lui qui a tout du bon héritier du « trône » pour ses liens avec Félix Houphouët-Boigny.

Voyez-vous Tidjane Thiam, accédez un jour à la magistrature suprême en Côte d’Ivoire ?

Commentaire

commentaires

10 Comments

    Pingback: Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara prête serment aujourd'hui - Afrique Sur 7

    Pingback: Côte d’Ivoire : investiture de Ouattara "Paix, Justice et Bonne gouvernance"

    Pingback: Afrique : le mythe de la gloire des pères-fondateurs ! - Afrique Sur 7

  1. Dosso 8 novembre 2015 12 h 00 min

    En terme de qualité et de competence, il est la creme des cremes. Meme si Tidiane THIAM n est pas interessé par tout ce qui se dit. Nous ivoirien avons interet a lui forcer la main. ainsi c est la Cote d’Ivoire qui en profitera et sortira grand. Maintenant apres 2030 les jeunes cadre dynamique tel SORO ou Hambak pourons etre positionné.
    C est cela aussi aimer son pays car nous avons besoin d’un autre president en 2020 qui comprenne et influence le fonctionnement du monde dans son entièreté. Voici
    Quequ un qui fait parti des 50 personnes les plus influentes de notre planete. Combien de pays ont cette chance. Grand frere Thiam le pays ta patrie t appelle viens nous ivoirien avons besoin de vous

  2. Pingback: Cameroun : libre, Claude Le Roy lorgne le banc des Lions indomptables - Afrique Sur 7

    Pingback: Guinée : Obama encense Condé et fait de la Guinée son nouveau pari - Afrique Sur 7

    Pingback: Bénin : victime d'un crash d'hélicoptère, Lionel Zinsou sauvé par le gong - Afrique Sur 7

    Pingback: Côte d'Ivoire : Cartier change de distributeur à Abidjan et s'installe chez Yuxe - Afrique Sur 7

    Pingback: Bénin : Lionel Zinsou, poulain de Yayi Boni, et 47 candidats à l'assaut du Palais - Afrique Sur 7

    Pingback: Bénin : une déclaration troublante de Lionel Zinsou lui fait déjà perdre des plumes - Afrique Sur 7