Côte d’Ivoire : Mme Ouattara recadre son beau-frère Téné Birahima Ouattara

Rien ne va plus entre Dominique Ouattara, première Dame de Côte d’Ivoire, et son beau-frère Téné Birahima Ouattara, frère cadet du Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara. Raison évoquée : le retard accusé dans le décaissement du budget de fonctionnement du Cabinet de la première Dame. Une chose qui incombe à Téné Birahima Ouattara, en sa qualité de Trésorier de la Présidence de la République. Une situation que Dominique Ouattara n’apprécie guère, nous révèle africaintelligence.fr .

Dominique Ouattara interpelle Téné Birahima Ouattara

Téné Birahima Ouattara et Dominique Ouattara sont à couteaux tirés, depuis que la première Dame a eu vent du décaissement tardif du budget alloué au fonctionnement de son Cabinet sis à Cocody, à quelques encablures de la Représentation de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire. Cette information lui a été donnée par sa Directrice de cabinet, en l’occurrence Patricia Yao.

Notons que Téné Birahima Ouattara, affectueusement appelé « photocopie » (vu sa ressemblance frappante avec Alassane Ouattara), occupe le poste de Ministre chargé des Affaires présidentielles chargé des finances. A ce titre, il fait donc office de Trésorier de la Présidence, depuis l’accession de son frère aîné à la magistrature suprême. Le Cabinet de la première Dame dépend de la Présidence.

C’est un conflit jusque là latent, qui pourrait se transformer en un bras de fer ouvert entre Dominique Ouattara et Téné Birahima Ouattara. Cette « guerre » au sommet de l’Etat pourrait mettre à mal la stabilité autour du Président Alassane Ouattara.

Quelle analyse faites-vous de l’ambiance qui règne en ce moment entre Téné Birahima Ouattara et Dominique Ouattara ?

Commentaire

commentaires

22 Comments

  1. Flavor Flav 1 novembre 2015 11 h 21 min

    C’est curieux, j’ai l’impression d’avoir déjà vu ce film. Un Téné B. Ouattara frère de Président qui à l’instar de François Compaore un frère de Président déchu est chargé d’organiser le pillage des ressources de l’État au détriment du contribuable « le peuple ». Il s’en suit parfois des collusions d’intérêts entre le petit président et la première dame Dominique qui s’appelait Chantal dans la version diffusée au Burkina Faso. Ensuite, c’est la séquence des guerres de numéros où le petit président qui est numéro 3 prend de l’ascendance dans le système au point de vouloir devenir prématurément numéro 2 à la place du bon petit qui lui attend de devenir numéro 1 après le dernier mandat supposé de son boss. Allons seulement

    • Clarisse 2 novembre 2015 11 h 02 min

      Votre comparaison est foncièrement absurde.

    • Justin Ablé 3 novembre 2015 10 h 28 min

      Le Burkina et la Côte d’Ivoire ça fait deux pays différents avec des dirigeants différents. C’est une comparaison absurde. Aussi, je ne crois pas qu’il y ait un conflit ouvert entre la Première Dame et Monsieur Téné Ouattara.

    • Jacob 3 novembre 2015 13 h 16 min

      Tu ne précises pas que François Compaore n’était pas fonctionnaire à la présidence et qu’il n y avait aucun conflit entre lui et Chantal. Ta comparaison à deux balles ne tient pas la route

    • Flavor Flav 5 novembre 2015 16 h 07 min

      François Compaore était conseiller économique à la présidence du Faso. Par conséquent, il avait son cabinet logé dans le palais présidentiel. Avec Brahima Ouattara à la présidence de la Côte d’Ivoire, c’est le même style de gouvernement mes chers. Nul n’a le monopole de la vérité et l’avenir nous dira qui a tort ou raison.

    • sammy 12 novembre 2015 17 h 14 min

      Mais pourquoi un Chef de l’Etat peut-il nommer son frère ministre des affaires présidentielles? A quoi répond le poste de ministre des affaires présidentielles si ce n’est pour favoriser la » mangecratie »?

  2. Marius KOFFI 1 novembre 2015 13 h 48 min

    Demander au trésorier la cause d’un tel agissement ne serait pas impoli je pense.

  3. jonassan 1 novembre 2015 16 h 42 min

    Cette histoire des premières dames en Afrique ne nous honore guère. Pourquoi un cabinet pour elle émargeant au budget de l’Etat. On a élu un président; c’est à lui et à ses ministres de gouverner et non à sa maisonnée. Si le nombre de ministres est insuffisant pourquoi ne pas en augmenter le nombre.

    • Tanoh Jasmine 2 novembre 2015 12 h 01 min

      @ jonassan , je ne vois pas d’inconvénients que l’État affecte des moyens à la Première Dame pour venir en aide aux populations les plus vulnérables. Même dans les économies à haut revenu, les Premières Dames jouent de plus en plus un rôle assez important.

    • TIEKRE 4 novembre 2015 16 h 37 min

      A quoi sert donc le Ministère de la solidarité?

  4. Yvan Aristide 1 novembre 2015 16 h 51 min

    il va repare sa rapidement il n’y a pas de souci a se faire
    photocopie fait vite

    • Tanoh Jasmine 2 novembre 2015 11 h 45 min

      @ Yvan Aristide, il le faut parce que la démarche de la Première Dame vise à réduire l’extrême pauvreté.

    • Ismael Atheba 2 novembre 2015 18 h 33 min

      Il n’ya pas de problème comme on veut le faire croire. Entre la comptabilité publique (toujours lente) et les acteurs du terrain c’est toujours comme ça. ça va se régler.

    • baya pacome 25 novembre 2015 14 h 25 min

      il n’ya aucun probleme entre photocopie et fanta be. Ce sont des blabla

  5. Véronique Yapi 3 novembre 2015 10 h 35 min

    Les retards de décaissement cela arrive partout. Même si je ne crois pas à un conflit entre notre maman et son beau frère. La Première Dame ne se mêle pas de la politique financière de la Présidence. Vous, des pseudo-journalistes interprétez tout à votre guise, en quête de je ne sais quel scoop. En Côte d’ivoire, les sujets d’intérêts ne manquent pas. Vous feriez mieux de bien informer les ivoiriens.

  6. Lise Anne 3 novembre 2015 11 h 02 min

    La Première Dame Dominique OUATTARA n’as pas de souci avec la comptabilité de son Cabinet. C’est la confiance du Président de la République Alassane OUATTARA en son frère Téné Birahima Ouattara, qui lui a valu ce poste. La Première Dame a également confiance en lui. Alors chers journalistes point point point arrêtez de mettre la discorde dans cette famille et prodiguez de mauvaises informations aux ivoiriens.

  7. kone siaka 3 novembre 2015 12 h 02 min

    un chanteur ivoirien a dit ceci pas de parent ministre voila ce q;il voulais evite a notre pays

  8. koffi konan 4 novembre 2015 16 h 28 min

    Cela te fait penser.penser est une chose l’on ne peut pas t’arracher. Alors tu es libre de penser ce ke tu veux mais sache ke ta comparaison prend sens dans ta pensée seule et ce ke tu dis implicitement est loin d’arriver en Cote d’Ivoire.

  9. Pingback: Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a aussi ses barons du café-cacao - Afrique Sur 7

    Pingback: Burkina Faso : Guillaume Soro cuit ? Fuite audio de son cou de fil à Djibril Bassolé - Afrique Sur 7

    Pingback: AUDIO- Burkina Faso : Guillaume Soro cuit ? Fuite audio de son coup de fil à Djibril Bassolé - iciabidjan.com

    Pingback: Côte d'Ivoire - Nigéria : Que reproche au juste Buhari à Ouattara ? - Afrique Sur 7