Côte d’Ivoire : l’Eléphant Wilfried Zaha prêt à barrir à la CAN 2017 au Gabon

Wilfried Zaha est en passe d’endosser le maillot des Éléphants de Côte d’Ivoire lors de la prochaine CAN au Gabon. La FIFA vient d’accéder à sa demande de changement de nationalité sportive en faveur de son pays d’origine.

Wilfried Zaha revient au bercail

L’affaire est définitivement close. La FIFA vient d’accepter que Wilfried Zaha rejoigne la sélection ivoirienne. En effet, le joueur d’origine ivoirienne avait joué à deux reprises avec la sélection A de l’Angleterre. Mais depuis ces deux apparitions, l’attaquant de Crystal Palace a été mis aux oubliettes par les dirigeants anglais. Aussi, Augustin Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) et Michel Dussuyer, coach de la sélection ivoirienne, ont mené des démarches auprès du joueur qui a accepté de jouer avec les champions d’Afrique en titre.

Toutefois, il lui fallait signaler à la Fédération internationale de football association (FIFA) sa volonté de changer de nationalité sportive. La réponse à la demande adressée à l’instance fédérale vient donc de tomber, en faveur de l’option du joueur. Et pourtant les dirigeants anglais étaient revenus à la rescousse pour convaincre le natif d’Abidjan de renoncer à son projet. Le nom de Zaha pourrait donc figurer en bonne position sur la liste des sélectionnés de Dussuyer pour Gabon 2017. En l’absence de Yao Kouassi Gervais dit Gervinho, le virevoltant attaquant Wilfried Zaha pourrait valablement faire l’affaire. Tottenham voudrait également l’enrôler, dès le mercato hivernal, pour près de 30 millions d’euros (environ 20 milliards de FCFA).

Lire la suite.

Côte d’Ivoire : Yaya Touré dans la tourmente pour conduite en état d’ivresse ?

À peine réhabilité par Guardiola, que Yaya Touré est éclaboussé par une affaire de conduite en état d’ébriété. L’ex-international ivoirien vient d’être inculpé à cause de son taux d’alcoolémie supérieur à la normale alors qu’il conduisait son véhicule.

Le musulman Yaya Touré, un soûlard ?

L’affaire qui pourrait paraître anodine est en train de prendre des proportions considérables eu égard à la personnalité incriminée. En effet, Yaya Touré a été arrêté par la police anglaise au volant de son véhicule, quelque peu ivre. Ainsi que le rapporte la Metropolitan Police : « Il a été inculpé mardi 29 novembre pour conduite d’un véhicule motorisé avec un taux d’alcoolémie au-dessus de la limite. » Le champion d’Afrique répondra donc de ses responsabilités pour cette infraction devant le tribunal de Barkingside, le 13 décembre prochain.

Les frasques dans le milieu sportif européen sont légion et plusieurs joueurs s’adonnent à des vices plus ou moins inavoués. Mais là où le bât blesse, c’est que le milieu de terrain de Manchester City s’est déclaré de confession musulmane. Donc sa religion lui interdit de toucher à l’alcool. C’est dans cette logique qu’il avait refusé une bouteille de champagne, en 2012, alors qu’il était élu homme du match. De là à le retrouver avec un taux d’alcool élevé, cela est presqu’impensable.

Notons que l’ex-capitaine des Éléphants avait été mis à la touche en début de saison par Pep Guardiola. Des dissensions entre l’agent du joueur et son coach en étaient la cause. Revenu sur le terrain face à Crystal Palace, l’Ivoirien avait signé un doublé (2-1). Il avait même été aligné lors de la débâcle des Citizens contre Chelsea (1-3), le samedi dernier. Cette autre affaire ne viendrait-elle pas encore plomber la carrière du quadruple ballon d’or africain, qui du reste, traverse déjà une période quelque peu tumultueuse ?

Lire la suite.

Côte d’Ivoire – CAN 2017 : Wilfried Zaha, une perle pour remplacer Gervinho ?

L’instance fédérale du football ivoirien vient de réussir un grand coup, ce dimanche, en ramenant dans son écurie Wilfried Zaha. L’attaquant de Crystal Palace qui a déjà endossé le maillot de la sélection anglaise viendra vaillamment suppléer l’absence de Gervinho.

Sidy Diallo convainc Wilfried Zaha de jouer avec les Éléphants

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) point à l’horizon et les Éléphants de Côte d’Ivoire entendent crânement défendre leur titre. À cet effet, Augustin Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) et Michel Dussuyer, le coach de la sélection ivoirienne ont décidé de battre le rappel de tous les Ivoiriens susceptibles d’être sélectionnés à travers la planète. Ainsi, leurs efforts viennent d’être récompensés, car le virevoltant attaquant de Crystal Palace (Premier league) vient de leur répondre positivement. En effet, Wilfried Zaha a accepté de rejoindre la sélection ivoirienne, et ce, en prélude à la CAN 2017.

Né à Abidjan le 10 novembre 1992, le jeune prodige ivoirien a rejoint l’Angleterre dès l’âge de 4 ans. Son talent et sa débauche d’énergie ont poussé les dirigeants anglais à le sélectionner avec les A à deux reprises pour des matchs amicaux. Mais les règlements de la FIFA lui permettant de changer de sélection, c’est à juste titre qu’il a changé sa nationalité sportive. Aussi, pourrait-il rejoindre la sélection ivoirienne dès la prochaine CAN au Gabon. La présence de ce joueur serait une alternative sure à l’absence de Yao Kouassi Gervais dit Gervinho. Car ces deux internationaux ivoiriens jouent quasiment dans le même registre.

Voici une vidéo qui vous permettra de vous faire une nette idée du joueur.

Lire la suite.

Côte d’Ivoire – Man City : Le retour triomphal de Yaya Touré

Longtemps mis à la touche par son entraineur, Pep Guardiola, l’Éléphant Yaya Touré a barri de fort belle manière. Titularisé face à Crystal Palace, ce samedi, l’Ivoirien a signé un doublé de belle facture.

Le doublé de réconciliation de Yaya Touré et Guardiola

La vive tension entre Yaya Touré et Pep Guardiola vient visiblement d’être reléguée aux calendes grecques depuis ce week-end. En effet, l’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire faisait sa première apparition de la saison sous l’ère Guardiola. Aussi, le colosse milieu de terrain de Manchester City a savouré sa réconciliation avec son coach par deux buts (39e et 83e) face à Crystal Palace, remportant ainsi le gain de la partie (2-1). Au terme de la rencontre, le champion d’Afrique a livré son état esprit : « J’étais préparé mentalement et je savais qu’un jour, mon entraineur aurait besoin de moi. Vous devez toujours rester professionnel. »

Et pourtant, les dissensions entre le coach mancunien et Dimitri Seluk, l’agent du joueur, étaient telles que certains observateurs évoquaient d’ores et déjà un départ du quadruple ballon d’or africain dès le mercato hivernal vers d’autres destinations exotiques. La piste de l’Olympique de Marseille (OM) revenait de plus en plus. Mais l’ex-international ivoirien qui envisageait rester chez les Skyblue a préféré « s’humilier » auprès de son entraîneur. Sa stratégie a visiblement payé, car quelques jours après ses excuses publiques, son coach l’a réintégré au sein de l’effectif. Et, à 33 ans révolus, le voilà qui explose à nouveau. Comme quoi l’humilité précède toujours la gloire.

De même, Guardiola a reconnu son erreur et n’a pas tarit d’éloges à l’égard de son poulain : « Il va nous aider dans la rotation. Nous en avons besoin. Je suis si heureux pour lui, c’est vraiment quelqu’un de bien. () Nous avons désormais un joueur de plus pour atteindre nos objectifs. » En fin de contrat dès l’été 2017, le débat sur le départ ou non de Yaya Touré est ainsi relancé.

Lire la suite.

Togo : séduit par l’offre de Crystal Palace, Emmanuel Adebayor quitte Tottenham

Emmanuel Adebayor vient de déposer ses valises à Crystal Palace. Libre de tout engagement depuis son départ de Tottenham en septembre dernier, l’ex-international togolais s’offre un nouveau contrat de six mois pour un salaire de 100 000 euros par semaine, a-t-on appris de BBC.

Emmanuel Adebayor rebondit en Premier League

Emmanuel Adebayor sort de sa léthargie après de longs mois de disette. A 31 ans révolus, l’ancien attaquant des Eperviers du Togo (l’appellation de la sélection togolaise) s’est engagé avec le club londonien de Crystal Palace. Ce nouveau bail coure jusqu’à la fin de la saison, soit 6 mois pour un salaire de 100 000 euros par semaine. C’est véritablement une aubaine pour l’ex-sociétaire de l’As Monaco qui avait maille à partie avec Tottenham.

En effet, les dirigeants des Spurs l’avaient carrément mis sur la touche. Son coach à Tottenham, Mauricio Pochettino avait même fait une déclaration qui symbolisait parfaitement le mal-être que vivait Adebayor dans ce club : « Nous avons eu une conversation, je lui ai dit qu’il n’était ni dans mon esprit maintenant, ni dans mes plans pour le futur de Tottenham, a expliqué l’entraîneur argentin. Le football, c’est à propos d’aujourd’hui et de demain. Pas à propos d’hier. »

Même sans jouer, il percevait la somme astronomique de 7,7 millions d’euros annuels. Mais refusant d’être enterré de la sorte, comme un phoenix, le voilà qui renaît de ses cendres du côté de l’un des nombreux clubs de football que compte la capitale anglaise. Il devra donc travailler d’arrache-pied pour revenir à son meilleur niveau afin d’ameuter les fans du Selhurst Park (le stade de Crystal Palace). Son nouveau président, Jason Wong et surtout son nouvel entraîneur Alan Pardew comptent donc sur lui pour bien finir la saison en Premier League.

Lire la suite.