Cote d’Ivoire : CHEC va développer la nouvelle zone industrielle d'Abidjan

Par Gary SLM
Publié le 29 septembre 2015 à 15:42 | mis à jour le 29 septembre 2015 à 15:42

L’industriel chinois China Harbour Engineering Company (CHEC) à remporté le contrat de l’aménagement et du développement de la nouvelle zone industrielle d’Abidjan située au PK24. Selon Jeune Afrique, la signature de l’accord-cadre entre les deux parties que sont le gouvernement ivoirien et CHEC devrait être faite très prochainement.

940 hectares à transformer en zone d'activité

Ce projet porte sur l’aménagement futur d’une nouvelle zone industrielle d’une superficie de plus de 940 hectares. Cette nouvelle zone d'activité viendra corriger les problèmes de transport que posent celles de Vridi et Koumassi, les plus grandes du pays. Toutes les deux étant situées dans la zone Abidjan Sud, les travailleurs de la capitale économique se dirigeant pour la plupart vert cette zone quotidiennement, ce qui favorise les embouteillages au levé comme au couché du jour.

Le choix du gouvernement s’est porté sur le groupe de BTP chinois à l’issue d’un appel d’offre internationale lancé en 2014. Le groupe CHEC, grâce à un accord de partenariat public-privé devra mettre en oeuvre la première tranche du projet sur une superficie d’environ 200 hectares sur les 940 que doit faire la zone industrielle. CHEC est loin d’être un nouveau venu en Cote d’Ivoire. Le géant chinois est déjà à l’oeuvre pour les travaux d’extension du Port Autonome d’Abidjan.

72 Milliards d’investissements.


C’est un investissement de 60 milliards de FCFA que devra réaliser le groupe CHEC pour la zone industrielle du PK 24. Le gouvernement ivoirien travaille déjà au lotissement de 62 hectares sur le site à hauteur de 12 milliards d’investissements. Si en plus d’aménager la zone industrielle, CHEC doit accompagner d’autres industriels chinois dans leur installation, c’est pour le moment le hollandais Heineken avec Brassivoire, sa brasserie, en collaboration avec le groupe CFAO, qui fait partie des premiers à débuter son installation dans cette nouvelle zone industrielle.