Côte d’Ivoire : Mamadou Coulibaly garde les 100 millions CFA et quitte les élections

Mamadou Coulibaly s’est récemment retiré de la course à l’élection du président de la République de Côte d’Ivoire. Cependant, l’ancien président de l’Assemblée nationale n’a pas rendu le chèque des 100 millions CFA perçu des autorités d’Abidjan pour financer sa campagne, et n’aurait à priori aucune intention de le faire.

La troublante confusion faite par le camp Mamadou Coulibaly

C’est sur son compte Twitter que Mamadou Coulibaly avait annoncé son retrait de la course à la présidentielle du 25 octobre 2015. Il disait : « Boycotter une élection au prétexte qu’on ne peut la gagner est incompatible avec l’esprit de la politique sauf si le jeu est truqué d’avance. Je ne participerai pas à ces élections truquées. L’état de droit pour les pays riches & un règne d’autocrate pour les pauvres ivoiriens ? Non. Je vois que l’élection ivoirienne est délibérément sabotée par ceux-là mêmes qui ont le devoir de l’organiser démocratiquement : CEI & Gouvernement. »

Comme dans le cas d’Essy Amara, certains espéraient que Mamadou Coulibaly retournerait le chèque des 100 millions CFA qu’il a perçu pour financer sa campagne. Nathalie Yamb, son ex-directrice nationale de campagne ne voit en tout cas pas les choses de cette façon. D’après elle, cette somme ne sera pas retournée à l’État de Côte d’Ivoire puisqu’elle est considérée comme une « avance sur les arriérés » de l’argent dû au président de Leader, le parti politique de Mamadou Coulibaly.

Nathalie Yamb considère les 100 millions comme une « avance sur les arriérés...»

Alors qu’un des militants de Leader a posté sur Facebook : « Il faut commencer par leur jeter les 100 millions à la figure... Sinon on est à l'écoute. »Nathalie Yamb lui a répondu : « Les 100 millions Kevin, c'est une avance sur les arriérés de son statut d'ex PAN (Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire). Pourquoi devrait-il jeter quelque chose auquel il a droit et pour lequel il se bat depuis 3 ans ? Il reste au minimum encore 160 à 200 millions à recouvrer. Pour la campagne, on attend toujours, sachant que rien ne viendra.»

Dans l’esprit de Nathalie Yamb, Mamadou Coulibaly qui a lui-même été ministre du Budget du défunt général Robert Guéï peut se permettre de garder l’argent public qui lui a été remis dans un but bien précis, celui de financer sa campagne présidentielle, campagne à laquelle il vient de renoncer.

Que pensez-vous de cette attitude du camp Mamadou Coulibaly ?

Guinée : Alpha Condé accuse les pays européens !

Guinée : Alpha Condé accuse les pays européens !

02:35

Le président de la Guinée, M. Alpha Condé a pointé la responsabilité des pays européens dans […]

18:11
France : Macron a Ouaga avant le sommet UA-UE d'Abidjan

France : Macron a Ouaga avant le sommet UA-UE d'Abidjan

Le président français Emmanuel Macron sera en visite le mardi 28 novembre au Burkina Faso. À la […]

18:03
Apple, des soucis avec la dernière version de l’iPhone

Apple, des soucis avec la dernière version de l’iPhone

Décidément, Apple n’en finit plus avec ses soucis de logiciel. Les bugs liés à iOS 11, la […]

17:58
Koné Cheick Oumar réclame la démission de Sidy Diallo

Koné Cheick Oumar réclame la démission de Sidy Diallo

La non-qualification de la Côte d’Ivoire pour la Coupe du Monde 2018 continue de faire des […]

17:18
esclavage en Libye, artistes et sportifs ivoiriens se prononcent

esclavage en Libye, artistes et sportifs ivoiriens se prononcent

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrant des migrants subsahariens être vendus aux […]

+