Côte d'Ivoire : Le CNP suspend un journal proche de l'opposition

Le CNP (Conseil National de la Presse), est l'organe de régulation de la presse écrite en Côte d’Ivoire. Il a suspendu le mercredi 21 octobre "Le temps", quotidien proche de l'ancien régime au pouvoir mené par Laurent Gbagbo. Et pour cause, le journal est accusé d'avoir publié une affiche de Mamadou Koulibaly, appelant au boycott de la présidentielle de ce dimanche.

Le CNP inflige trois jours de suspension au journal Le temps

« Le CNP décide (...) de la suspension du quotidien Le Temps pour une période de trois jours », souligne un communiqué transmis à l’AFP. Pour l'organe de régulation, cette affiche électorale risquerait de porter atteinte à la cohésion sociale et troubler l'ordre public.

En effet, le quotidien « Le Temps » a publié, mercredi, en quatrième couverture une affiche du Président de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER), Mamadou Koulibaly, avec le slogan « L'heure est arrivée, osons dire non aux élections truquées ».

Le CNP a convoqué le Directeur de publication du quotidien, qui a d'ailleurs expliqué qu'il s'agissait d'une publicité payée. Malgré cette réponse, jugée insuffisante par le CN, la sanction est tombée quelques heures après : trois jours de suspension.

« Le Temps » ne paraissant pas le dimanche, la nouvelle parution du quotidien aura donc lieu lundi, au lendemain du premier tour de la présidentielle.

Pensez-vous que cette décision du CNP est justifiée ?