Afrique du Sud - Portrait : Daphne Mashile-Nkosi, la dame de fer !

Par Gary SLM
Publié le 23 octobre 2015 à 19:47 | mis à jour le 23 octobre 2015 à 19:47

Daphne Mashile-Nkosi, 55 ans, fait partie des rares femmes noires chefs d’entreprise en Afrique du Sud. Ancienne militante des droits de l’homme, reconvertie en femme d’affaires, elle est la Présidente Directrice Générale de "Kalagadi Manganese" et la seule femme jusqu'à ce jour à avoir atteint ce niveau de responsabilité dans le secteur minier.

Daphne Mashile-Nkosi et « Kalagadi Manganese », une véritable success story

Daphne Mashile-Nkosi est à la tête de "Kalagadi Manganese", qui est une société spécialisée dans l’exploitation du manganèse. Celle qui entend incarner un nouveau modèle de développement, déclarait tout récemment à The Africa Report : « Il n’est pas normal que la région du Cap-Nord soit l’une des plus riches et que le taux de pauvreté y soit aussi élevé. »

Pour y arriver, Daphne Mashile-Nkosi opte pour une transformation locale d’une partie des produits de l’exploitation de sa société, par la création d'une fonderie sud-africaine. La femme d’affaires a reçu les félicitations du ministre du développement économique, Ebrahim Patel, lors de l’inauguration de l’usine construite pour exploiter ce complexe minier. Le président Jacob Zuma, quant à lui, la présente comme une héroïne, selon des propos relayés par afriquefemme.com .

Fondatrice d’une banque de développement, elle est aussi très engagée dans la défense du droit des femmes dans le monde rural. Et pourtant, rien ne prédestinait Daphne Mashile-Nkosi, la native de Soweto, à atteindre un tel niveau de l'échelle sociale.

Que pensez-vous du parcours de Daphne Mashile-Nkosi ?



Les commentaires
Prochainement disponible...