Côte d'Ivoire - CNP : les raisons de la suspension d'un journal pro-Ouattara

Le CNP (Conseil National de la Presse), organe de régulation de la presse écrite en Côte d'Ivoire, a annoncé hier la suspension du quotidien "Le patriote". Ce journal proche d'Alassane Ouattara, vient d'être sanctionné pour avoir publié des résultats de l'élection présidentielle dans son numéro du mardi 27 octobre 2015. Motif : seule la Commission Electorale Indépendante (CEI) est habilitée à le faire.

Le CNP inflige trois jours de non parution au journal "Le patriote"

Le CNP, réuni en sa neuvième session extraordinaire 2015, ce mardi 27, a pris la décision quant à la suspension du quotidien «Le patriote» pour trois parutions, nous dit Abidjan.net . Dans un communiqué, le CNP indique : « (...) Les résultats provisoires n’étant pas encore annoncés, il paraît hâtif, incongru et dangereux de procéder à une telle proclamation. »

En effet, "Le patriote", en sa une du mardi 27 octobre 2015, titrait : « Toutes les tendances concordent/Ouattara président ! / KKB félicite ADO/le candidat RHDP crédité de plus de 80% . »

Le président du CNP, Raphaël Lakpé a déclaré : « Le quotidien Le Patriote est sorti de son rôle en installant dans l’esprit des populations des résultats électoraux non encore consolidés par les structures habilitées à cet effet, faisant ainsi peser de réelles menaces sur la paix sociale et sur le processus en cours. »

Rappelons que le jeudi 22 octobre, des journaux proches de l’opposition, notamment "Le Temps", "Le quotidien d’Abidjan" et "Le Nouveau Courrier" avaient également été suspendus par le CNP, pour avoir relayé un appel au boycott des élections présidentielles de Mamadou Koulibaly, qui s’était déjà retiré du processus électoral.

Quel regard portez-vous sur cette décision du CNP ?