Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh bientôt premier ministre de Ouattara ?

Par Gary SLM
Publié le 29 octobre 2015 à 19:16 | mis à jour le 29 octobre 2015 à 19:16

Le président réélu à la tête de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara pourrait nommer Thierry Tanoh au poste de Premier Ministre en remplacement de Daniel Kablan Duncan.

Thierry Tanoh en route pour la primature ?

Après la présidentielle du 25 octobre remportée par le président Alassane Ouattara, un changement est attendu à la tête de l’équipe gouvernementale. Pour le gouvernement Ouattara II, c’est Thierry Tanoh qui ferait la course en tête sur la liste des candidats. Selon les dernières indiscrétions relayées par Africaintelligence.fr, il pourrait éjecter Daniel Kablan Duncan du poste qu’il occupe depuis le 21 novembre 2012 dans les prochains jours, voir semaines.

Ces derniers mois, l’économiste et expert-comptable de 53 ans était de tous les combats dans la campagne électorale pendant que Kablan Duncan expédiait les affaires courantes du pays. Le Nogentais de naissance a pris de l’influence dans les couloirs de la "Maison-Blanche du Plateau" où il a été nommé en septembre 2014.

Thierry Tanoh qui est très proche d’Amadou Gon Coulibaly a tout de suite bénéficié de plus de confiance de la part du président Ouattara. Ce dernier lui a donné un droit de regard sur la question de l’économie ivoirienne. Il participe depuis son arrivée au bord de la Lagune aux réunions sur le pétrole, dossiers très importants aux yeux de son patron.

Et la probable nomination de Thierry Tanoh à la place de Duncan pourrait passer comme une lettre à la poste auprès de tout le RHDP, alliance qui a permis au président Ouattara de se faire réélire avec 83,66 % des voix, selon les résultats rendus publics par la Commission électorale indépendante, hier mercredi 28 octobre.

Thierry Tanoh qui a activement participé à la campagne présidentielle, il a fait pratiquement tous les déplacements dans le pays profond avec le président Ouattara, en a profité pour consolider sa relation avec lui. Gendre de l’ambassadeur ivoirien en France, M. Charles Gomis, proche d’Alassane Ouattara et d'Henri Konan Bédié, il a devant lui un boulevard bien dégagé pour aller à la primature puisqu’il ferait en plus le consensus dans les différents états-majors du RHDP (PDCI... et RDR).


Alors que les noms d'Hamed Bakayoko ou de Jean-Louis Billon circulaient pour remplacer Duncan, les connaissances en finances de l'ancien patron du groupe Ecobank semblent sur le point de faire la différence aux yeux du président Alassane Ouattara, déterminé à placer très haute la barre, dans son action politique, lors de son deuxième mandat. Étant lui-même économiste de formation, il a peut-être déjà cerné chez son collaborateur de ces douze derniers mois les qualités qui pourraient servir son action à la tête du pays.

La question qui se pose est de savoir où le président Ouattara va caser son ami et très ancien collaborateur Kablan Duncan ?




Articles les plus lus