Burundi : Barack Obama, son message à Pierre Nkurunziza

Barack Obama estime que le Burundin'est plus éligible, en ce qui concerne l'Agoa (African Growth and Opportunity Act). Le Président des Etats-Unis a fait savoir le 30 octobre, au Congrès américain, sa volonté de suspendre le Burundi de ce programme, nous révèle rfi.

Barack Obama s'invite dans le débat au Burundi

Barack Obama a fait savoir, dans un communiqué, qu'il envisage retirer le Burundi de l'Agoa, pour dit-il, non respect des principes démocratiques en général, et des droits de l'homme en particulier : « Le Burundi n'a fait aucun progrès dans le rétablissement de l'Etat de droit, et du pluralisme politique. »

Le Président américain reproche plusieurs faits au régime de Pierre Nkurunziza, qui empêcheraient le peuple d'exprimer sa volonté : « répression de l'opposition, assassinats extrajudiciaires, arrestations arbitraires, et tortures pendant la campagne électorale qui a maintenu le président Nkurunziza au pouvoir. La police et les milices proches du pouvoir ont fait preuve d'une violence qui a conduit à l'exode de 200 000 personnes depuis avril.»

L'Agoa, un moyen de pression des Etats-Unis sur les pays africains

Adoptée en mai 200 par le Congrès américain, le but de cette loi est de soutenir l’économie des pays africains, en leur facilitant l'accès au marché américain, s'ils suivent les principes de l'économie libérale.

Cet accord, entaché d'incertitudes et de limitations, ne présente pas que des avantages pour les petits Etats africains qui ne sont pas en mesure d'imposer leurs conditions.

  • Les Etats-Unis peuvent menacer de suspension de l'AGOA en cas de désaccord quelconque.
  • Ils se réservent le pouvoir, et cela à tout moment, suspendre les clauses de l'AGOA qui menaceraient leurs propres productions.
  • l’immense majorité des exportations libres de droits de douanes réalisées depuis l’Afrique subsaharienne vers les États-Unis sont des produits pétroliers en provenance d’une poignée de pays

Pensez-vous que les pays africains devraient sortir de l'Agoa ?