Égypte - Russie : le crash de l'avion de Metrojet livre ses secrets

Par Gary SLM
Publié le 02 novembre 2015 à 16:53 | mis à jour le 02 novembre 2015 à 16:53

L'explosion de l’Airbus A321-200 en plein vol de la compagnie russe Kogalymavia, communément appelée Metrojet, dans l'espace aérien égyptien le samedi dernier, livre ses premiers secrets, nous apprend Jeune Afrique.

Metrojet parle d'attentat terroriste

Alexandre Smirnov, l’un des dirigeants de la compagnie aérienne Métrojet, a au cours d'une conférence de presse ce 2 novembre à Moscou (la capitale de la Russie), déclaré que « l’avion était en excellent état technique. La seule cause possible est une action extérieure. Tout porte à croire que dès le début de la catastrophe, l’équipage a perdu le contrôle total de l’avion. »

Contrairement aux arguments avancés par Metrojet, la Russie ne veut en aucun cas légitimer la version de l'attentat terroriste. Maxime Sokolov, le ministre russe des Transports « Cette information ne peut être considérée comme exacte. Nous nous trouvons en contact étroit avec nos collègues égyptiens et les autorités aériennes de ce pays. A l’heure actuelle, ils ne disposent d’aucune information qui confirmerait de telles insinuations. »

Des experts militaires interrogés par l'AFP affirment que l'EI ne dispose pas de la technologie nécessaire pour abattre un avion en plein vol, qui plus est, vole à plus de 9 000 mètres d'altitude, même s'ils envisagent la possibilité d’une bombe à bord ou qu’il ait été atteint par une roquette ou un missile pendant qu'il retombait.


Selon vous, quelles pourraient être les causes du crash de l'avion de Metrojet ?




Articles les plus lus