Sénégal : Idrissa Seck charge "Macky Sall n'est pas capable de gérer ce pays"

Par Gary SLM
Publié le 30 novembre 2015 à 13:14 | mis à jour le 30 novembre 2015 à 13:14

Macky Sall a essuyé les critiques de l'un de ses plus farouches opposants, en la personne d'Idrissa Seck. En déplacement samedi dernier à Touba, l'ancien Premier ministre sénégalais a accusé le chef de l'Etat d'être à l'origine de tous les maux dont souffre le Sénégal, nous rapporte aDakar.com qui cite Setal.net.

Idrissa Seck sans pitié pour Macky Sall

Macky Sall a été la cible le week-end dernier des attaques d'Idrissa Seck. En effet, dans un réquisitoire singulier devant la presse, Idrissa Seck n'a pas été tendre avec lui : « Macky n'est pas capable de gérer ce pays. Je l'avais dit aux Sénégalais d'ici et de la diaspora... La situation du pays commence à le dépasser ». Le ton est donné. Il a décidé de parler de son adversaire sans prendre de gants. L'accusant de « crier sur ses collaborateurs », Idrissa Seck croit comprendre que l'arrogance du président transparaît également dans la gestion de la menace terroriste. Ce qui expose davantage le Sénégal à ces justiciers d'une autre époque.

En compagnie de plusieurs personnalités dont Déthié Fall, Abdourahmane Diouf et les Maires des communes de Thiès, Idrissa Seck a cloué au pilori le régime actuel. « On nous parle de l'émergence, alors qu'ils ont précipité le Sénégal dans le gouffre des 25 pays les plus pauvres du Monde. A longueur d'année on nous tympanise avec la bonne gouvernance et une gestion sobre, alors que son magistère est truffé de scandales...»

Il accuse également certains intellectuels et journalistes de complicité passive avec ce régime qu'il traite de dernier de la classe.

Rappelons tout de même que le président sénégalais a prononcé le discours inaugural du Forum sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tenait à Dakar. Macky Sall, en sa qualité de Président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), multiplie les rencontres et les initiatives pour mettre fin à la prolifération des groupes terroristes.


Pensez-vous que les griefs formulés par Idrissa Seck à l'encontre de Macky Sall sont-ils justifiés ?