Mali : Amadou Koufa doit faire face à la furie d'une coalition armée

Par Gary SLM
Publié le 11 décembre 2015 à 12:01 | mis à jour le 11 décembre 2015 à 12:01

Amadou Koufa vit certainement ses derniers instants au Nord-Mali. En effet, une opération conjointe qui regroupe les FAMa, la Minusma et la force Barkhane a décidé de passer à l'offensive pour mettre fin aux activités des groupes jihadistes qui occupent la région septentrionale du Mali, nous rapporte aBamako.com qui cite L'Indicateur Renouveau.

Amadou Koufa est devenu un wanted

Amadou Kouffa, le chef du Front de libération du Macina (FLM), et les autres groupes jihadistes ont véritablement du souci à se faire en ce moment. En effet, la coalition armée menée par les troupes maliennes mais aussi étrangères présentes dans le pays (Minusma, Barkhane) fera irruption dans les zones occupées par les bandes armées pour les déloger.

Ainsi, il seront traqués jusqu'à leur fief situé dans la forêt du Wagadou. Hormis leur refus d'adhérer à l'accord de paix d'Alger, c'est surtout les attaques terroristes qui endeuillent régulièrement les régions sous leur contrôle qui ont mis le feu aux poudres. Les hostilités ont débuté depuis le mardi dernier et se poursuivent encore.

Que ce soit le FLM, le groupe Ançar Eddine d’Iyad Ag Ghaly, Aqmi, Al-Mourabitoune ou tout autre mouvement jihadiste, tous sont dans la ligne de mire de cette force mixte qui n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Les premières frappes de cette force ont déjà atteint les positions et les caches d'armes des jihadistes qui pillulent dans la vaste forêt de Wagadou. Déterminée et gonflée à bloc, cette coalition entend détruire toutes leurs sources de ravitaillement et les bouter hors de cette zone qui est devenu le repère par excellence de ces hors-la-loi.

Rappelons que l'armée française s'est engagée aux côtés des autorités à travers l'Opération Serval depuis janvier 2013 pour libérer le Nord-Mali. Ayant pris le relais depuis Août 2014, l'opération Barkhane poursuit l'oeuvre. La décision d'attaquer avait déjà été préconisé par le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall.

Pensez-vous que cette guerre engagée contre Amadou Koufa et les autres groupes jihadistes pourra-t-elle déboucher sur la pacification de cette région du Mali ?



Articles les plus lus