Centrafrique : François Bozizé s'offre la présidentielle

Par Gary SLM
Publié le 22 décembre 2015 à 17:59 | mis à jour le 22 décembre 2015 à 17:59

François Bozizé ne veut pas se laisser mourir politiquement. Exclu de la prochaine présidentielle du 27 décembre prochain, l'ancien président a décidé de soutenir Anicet-Georges Dologuélé via un accord politique signé ce mardi 22 décembre, nous apprend jeuneafrique.com.

François Bozizé veut jouer le rôle du faiseur de roi

François Bozizé, le président du Kwa Na Kwa (KNK), a décidé d'apporter son soutien à l'ancien premier ministre Anicet-Georges Dologuélé, le Président de l’Union pour le renouveau centrafricain (Urca) et candidat à la prochaine présidentielle. Ainsi, cette volonté de s'unir a été matérialisée par un accord politique paraphé ce mardi 22 décembre. Outre la présidentielle, ils sont également engagés pour les élections législatives. A cet effet, leur accord stipule que : « Le report des voix s’effectuera au second tour et au cas par cas. »

En vertu de cet accord, le parti de l'ancien président de la Centrafrique pourrait bénéficier d'une sorte de partage de pouvoir, aussi bien au niveau de l'Exécutif que du Législatif en cas de victoire de M. Dologuélé. Le candidat de l'Urca apporte des précisions : « Nos volontés se sont rencontrées très vite. »

Cette coalition était très attendue par les deux parties qui n'ont pas mis du temps à formaliser leur engagement. Ce soutien non négligeable semble se présenter comme un tournant décisif des élections couplées présidentielle et législatives du 27 décembre prochain.

En effet, lors des précédents scrutins de 2011, le Général Bozizé avait obtenu 64,34 % des suffrages exprimés. Malgré le rejet de sa candidature par la Cour constitutionnelle, son électorat pourrait donc jouer un rôle très important dans le choix du nouveau chef de l'Etat centrafricain. C'est à juste titre qu'il est également convoité par l’ancien ministre Karim Meckassoua et son dernier Premier ministre, Faustin-Archange Touadéra, tous deux candidats à la succession de Cathérine Samba-Panza.


Selon vous, avec le soutien du Général Bozizé, Anicet-Georges Dologuélé a-t-il des chances de se faire élire ?