Guinée : Sidya Touré, dans les bonnes grâces de Condé, devient son haut représentant

Par Gary SLM
Publié le 04 janvier 2016 à 13:29 | mis à jour le 04 janvier 2016 à 13:29

Sidya Touré vient d'être récompensé pour son ralliement au camp présidentiel. Par un décret pris le samedi dernier par Alpha Condé, il a été nommé haut représentant du chef de l’Etat guinéen, d'après africaguinee.com.

Sidya Touré récompensé pour sa reddition ?

Sidya Touré n'a pas mis longtemps à attendre sa rétribution de la part de son nouvel allié politique. En effet, lors d'une Assemblée générale de l'Union des forces républicaines (UFR) dont il est le président, il avait annoncé à ses militants qu'il rejoindrait le président Alpha Condé pour les cinq années à venir. Joignant l'acte à la parole, il a appelé ses anciens camarades de l'opposition à lui emboîter le pas. Ainsi, même s'il disait ne pas viser de poste, voilà que le locataire de Sekhoutouréya lui rend la politesse en prenant un décret qui fait de lui un Haut représentant.

A peine ce décret lu sur les antennes de la radio et télévision nationale qu'il suscite déjà de vives réactions de la part des observateurs de la vie politique guinéenne. En effet, ledit décret ne donne pas l'étendue de la tâche qui lui est dévolue. Ce qui fait dire à Mohamed Camara, juriste de son état, que « ce décret est juridiquement incomplet et sonne comme un miroir aux alouettes. »

Selon lui, ce décret est incomplet dans la détermination de la compétence matérielle (domaine d'attributions) et territoriale (en Guinée ou à l'étranger). Quoi qu'il en soit, les regards sont tournés vers le président Condé qui se doit de clarifier cette situation dans les plus brefs délais.

A cette même occasion, le président guinéen a également nommé le Sénégalais Jacques Diouf, ancien Directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) comme Conseiller spécial.


Selon vous, que cache les nominations de Sidya Touré et Jacques Diouf dans le premier cercle du Président Condé ?