Cameroun : pour lutter contre Boko Haram, la France renforce la poudrière de Yaoundé

Par Gary SLM
Publié le 21 janvier 2016 à 18:15 | mis à jour le 21 janvier 2016 à 18:15

La France vient de donner un sérieux coup de pouce à l'Etat camerounais dans la lutte contre Boko Haram. Par l'entremise de Christine Robichon, son ambassadrice accréditée au Cameroun, elle vient de livrer ce jeudi 21 janvier du matériel militaire pour renforcer la lutte contre la nébuleuse, a-t-on appris de camerpost.com.

La France sort les armes contre Boko Haram

La France vient d'apporter une aide non-négligeable au Cameroun en vue de l'aider à lutter contre Boko Haram. En effet, Christine Robichon, la diplomate française en poste à Yaoundé (la capitale camerounaise) était porteuse d'un « importantissime » message du ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, à son homologue camerounais, Joseph Beti Assomo. Il s'agit de la remise de 11 véhicules tactiques tout-équipés, du matériel de transmission, des casques et des gilets pare-balles d’une valeur totale de 318 millions FCFA.

Loin d'être un acte isolé, la France avait déjà annoncé les couleurs un an plus tôt en offrant une formation aux forces de Défense et de Sécurité locales, et avait offert des équipements aux unités spéciales pour le déminage et le partage d’informations. L'émissaire du jour a donc tenu a rappeler les rapports privilégiés qu'entretiennent la France et le Cameroun.

Notons que depuis l'apparition de la secte islamiste au Nigeria voisin, le Cameroun a essuyé plusieurs attaques qui ont coûté la vie à plusieurs personnes notamment dans l'Extrême-Nord du pays. Sous l'impulsion du ministre Jean-Yves Le Drian, un comité régional de liaison militaire avait été créé le 16 décembre 2014. Le Cameroun avait alors mobilisé près de 3000 soldats avec des chasseurs bombardiers, des chars et des engins d’assaut. le président François Hollande avait annoncé, lors de sa visite à Yaoundé le 3 juillet 2015, la densification de la solidarité dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus