Cameroun : grâce aux 674 M$ de China Exim Bank, l'Etat veut boucler le port de Kribi

China Exim Bank a validé depuis le 19 janvier dernier l'octroi d'un prêt global de 674,5 millions de dollars au gouvernement camerounais. Ce prêt au taux préférentiel de 2 % est destiné à valider la phase II du projet de construction du port de Kribi qui succède tout naturellement à la phase I qui aura coûté 429 millions de dollars, nous rapporte Jeune Afrique.

China Exim Bank parachève l'extension du port de Kribi

China Exim Bank vient d'octroyer un prêt de 674,5 millions de dollars (408 milliards de FCFA) à l'Etat camerounais pour financer l'extension du port de Kribi. C'était en présence du ministre camerounais de l’Économie, de la planification et de l’aménagement du Territoire, Louis-Paul Motaze. Dans le but de faciliter les échanges avec les pays de la Cemac, la Chine s'est engagée à financer ce gigantesque projet avec un taux d’intérêt annuel de 2 % via la Banque d'Exportation et d'Importation de Chine spécialisée dans le commerce extérieur.

En effet, la Chine avait déjà financé la première phase de ce projet à hauteur de 429 millions de dollars, soit 207 milliards de francs CFA en janvier 2011. Cet énième prêt coure sur 20 ans et comporte une clause qui inclut un différé de remboursement de sept ans.

China Harbour Engineering Company (CHEC) s'est vu confier ce nouveau chantier après avoir exécuté les travaux de la phase I. Il s'agira donc de construire un linéaire de quai de 1102 mètres, comprenant entre autres deux terminaux à conteneurs. L'achèvement de ces travaux permettront au port de Kribi de disposer d’un linéaire de quai de 6,5 km comprenant 20 terminaux. Le géant du secteur bancaire de l'Empire du milieu pourra conjointement exploiter le terminal à conteneurs avec Bolloré et CGM CMA dont le volume de traitement annuel avoisinerait 100 millions de tonnes de marchandises.