Burkina Faso : Michel Kafando rebondit au Niger avec la casquette de l'OIF

Par Gary SLM
Publié le 15 février 2016 à 11:45 | mis à jour le 15 février 2016 à 11:45

Michel Kafando a été coopté par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour conduire sa délégation au Niger. L'ex-chef de l'Etat burkinabè devra s'assurer du respect de la feuille de route pour la future présidentielle. Cette décision a été entérinée par la Secrétaire générale de l'institution, Michaëlle Jean, apprend-t-on de l'OIF.

Michel Kafando conduira une délégation de l'OIF au Niger.

Michel Kafando récolte les fruits de sa bonne gestion de la transition au Burkina Faso. Michaëlle Jean, la Secrétaire générale de l'OIF, l'a désigné comme le chef de la délégation de la mission d'information pour les élections au Niger qui sont prévues pour se tenir le 21 février prochain. Fort de l'expérience emmagasinée durant sa riche carrière de diplomate et conforté dans sa nouvelle mission ainsi par les résultats probants de sa capacité à organiser des élections sans contestation avec en filigrane la sortie de crise et le processus électoral réussis au Burkina, il peut prétendre avoir le physique de l'emploi.


Les hostilités sont déjà lancées. Chaque camp affûte ses armes en attendant le grand jour. Du côté du camp présidentiel, on voit inéluctablement le président sortant et candidat à sa propre succession, Mahamadou Issoufou l'emporter haut les mains. Le leitmotiv de campagne en dit long « un coup ko ». Du côté de l'opposition nigérienne, la détention du candidat du Mouvement national pour la société du développement (MNSD), Hama Amadou, cristallise toujours l'attention. C'est donc dans cette ambiance surchauffée que Michel Kafando devra prendre pied pour veiller au bon déroulement de ces joutes électorales.




Articles les plus lus