Sénégal : pour survoler l'Afrique, l'avionneur Antonov veut décoller à partir de Dakar

Auteur : Gary SLM / Publié le : 16 février 2016

L'avionneur Antonov tente de conquérir de nouveaux marchés sur le continent africain. Pour ce faire, il a commis le Suisse Jetlease pour conduire les négociations auprès des autorités sénégalaises et vanter les avantages des avions de type AN-148 du constructeur ukrainien, nous rapporte Jeune Afrique.

L'avionneur Antonov veut faire de Dakar sa rampe de lancement.

L'avionneur Antonov lorgne le marché africain en général et sénégalais en particulier. A cet effet, le constructeur ukrainien a mandaté le spécialiste des solutions financières pour les compagnies aériennes en l'occurrence la société suisse Jetlease pour baliser le terrain. C'est dans le cadre de cette mission de prospection que le sieur Massourang Sourang, expert en aviation civile de son état, a eu récemment des échanges avec les autorités sénégalaises (actionnaires à Senegal Airlines), afin de trouver un accord de partenariat.

Cette offre porte sur la location et le crédit bail des appareils ukrainiens, l’implantation d’un centre de réparation et de maintenance au niveau de l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) de Diass, ainsi que la création d’un centre de formation à Saint-Louis. Antonov mise beaucoup sur la réussite de ce deal pour percer le très prometteur marché africain qui n'est autre que le terrain de chasse de certains poids lourds du secteur tels qu'Embraer, Bombardier et ATR.

Antonov souhaite faire la promotion des aéronefs de type AN-148 de 75 places. De même, le Sénégal dispose d'infrastructures aéroportuaires modernes qui lui ont valu la certification de plusieurs pays occidentaux dont les Etats-Unis. La conclusion d'un tel contrat serait donc un partenariat gagnant-gagnant qui va à coup sûr avoir des répercussions sur le trafic aérien du pays.

       

Généré en 0,0163 seconds | © Afrique-sur7. Tout droit réservé. Conception : MP.